12 septembre 2009 : Je me souviendrai toujours de cette victoire olympienne au Mans

niang_lucho_brandao_om_le_mans_2009_2_1_but_photo

Ce n’est plus un secret pour vous, ma passion dévorante pour L’OM ne me quittera jamais. Mais à la vue de ce titre, vous devez certainement penser que je suis quelque peu dérangé. Et pourtant, ce succès obtenu par les olympiens au stade Léon Bollée il y a 3 ans jour pour jour est à l’origine d’un moment précis de ma vie qui m’a fait comprendre qu’on ne peut pas avoir une totale confiance en ses meilleurs amis.

Lire la suite

Publicités

Votez pour le pire arrière gauche de l’histoire de l’OM

jeremy_morel_marseille_photo

Aujourd’hui Jérémy Morel, l’arrière gauche de l’Olympique de Marseille fête ses 28 ans. Pour célébrer ce genre d’événements, la rédaction a pour habitude de faire des portraits plutôt sympathiques, voire élogieux, de ceux qui soufflent une bougie de plus. Ceux qui me connaissent personnellement ou qui me suivent via les réseaux sociaux savent que je ne porte pas ce joueur dans mon cœur. Il ne m’a jamais convaincu !! Frileux aussi bien défensivement qu’offensivement. Et même quand l’OM tournait à plein régime entre octobre 2011 et janvier 2012, je l’ai toujours trouvé timoré Morel.

Vendredi j’ai eu une discussion au comptoir du kitch avec mon compère Sir Guy et on s’est dit que plutôt que de faire un article destructeur vis-à-vis du réunionnais, il fallait susciter le débat autour du poste d’arrière gauche à l’OM. Il est vrai que depuis Eric Di Meco et Jean-Christophe Marquet durant les 2 saisons passées en D2, peu ont fait l’unanimité dans cette position, mis à part Gaby Heinze il y a 2 ans ou éventuellement Manu Dos Santos. Même des joueurs qu’on disait confirmés ont fortement déçu à ce poste. Voici un tour d’horizons des flops de la gauche marseillaise depuis la remontée du club parmi l’élite.

Lire la suite

OM-Toulouse: APG en vedette!!

Depuis 3 journées, dans notre belle ligain, L’OM marque le pas et il fallait s’y attendre. Après 3 mois d’invincibilité il est normal d’avoir un coup de mou à un moment. Pour accrocher le podium il faut à tout prix prendre 3 points ce soir face à une équipe qui devrait à priori tout verrouiller.

Je ne vais pas faire une analyse de la situation olympienne mais vous raconter quelques anecdotes au sujet des confrontations entre toulousains et olympiens. Au menu de cet article express: Alain Casanova, Dédé Gignac et Franck Ribéry

Lire la suite

OM : un mois d’août à oublier

Quelque soit le club qu’il porte dans son cœur, l’amateur de foot qui se respecte ne peut qu’aimer le mois d’août. Parce que sevré de ballon pendant un peu plus de 2 mois, il voit progressivement les championnats européens reprendre. Il est rempli d’espoir, d’enthousiasme, a recommencé à inscrire sur son agenda les mots magiques et indissociables que sont « apéro » et « match » et qui ne sont plus apparus dans les colonnes samedi et dimanche sur le créneau 14-21h depuis fin mai. Il a enfin repris une vie normale lorsque tout à coup arrive le mois de septembre. Et qui dit septembre dit trève internationale…L’élan d’enthousiasme qui nous anime est littéralement brisé et on se dit que les 2 semaines qui arrivent vont être interminables. Car, honnêtement, qui peut saliver avant, pendant ou après un Albanie-France et remettre ça 3 jours après avec en guise de dessert Roumanie-France ? Perso je ne préfère pas m’éterniser sur le sujet et laisser les footix se délecter des grandes performances de la bande à Lolo. Et puis j’avoue que pour ma part ce break a été encore plus difficile à gérer du fait du début de saison poussif, et je pèse mes mots, de l’Olympique de Marseille. Pourquoi les olympiens ont si mal débuté la saison ? Je vais modestement tenter de répondre à cette épineuse question…

Lire la suite

L’OM leader : Bravo et merci Papa !!

On l’attendait depuis dimanche soir, c’est chose faite. L’OM retrouve la tête de la Ligain !! Malgré l’ampleur du score, et même si ce fut moins flagrant que d’habitude, cette rencontre a encore été stressante et compliquée. Néanmoins, en plus d’être solides et réalistes, les olympiens se sont avérés être chanceux : des pénaltys oubliés (main de Fanni en première et faute de Mandanda en seconde période), un autre manqué par Bamogo et un tir sur la barre d’Hellebuyck. Cette chance c’est sans aucun doute celle qu’il faudra pour être champion mais il reste encore 6 rencontres et l’avance marseillaise est encore trop faible pour que l’on puisse tirer beaucoup d’enseignements, si ce n’est que l’OM est leader depuis hier soir et qu’il le doit en grande partie à un homme : Abedi Pelé.

Lire la suite

L’OM condamné à l’exploit pour conserver son titre

Le 27 février dernier, L’OM s’imposait de justesse à Nancy grâce à un doublé d’André Ayew. Quelques heures plus tard, Lille et Lyon se quittaient dos à dos. A l’issue de cette 25eme journée de Ligue 1, les marseillais se retrouvaient à 1 point des co-leaders rennais et lillois avant un mois de mars crucial où il devait affronter ces deux formations plus le Paris St-Germain.

Le lendemain, j’avais déclaré la chose suivante sur ma page Facebook : « A la trève, vu le calendrier sur janvier et février, j’avais exigé 6 victoires…au final, 16 points pris sur 18 possibles. On est globalement dans les temps. Lille, Rennes, Paris et au milieu de tout ça Manchester. Difficile de faire des pronostics sur le mois de mars!! Mais si on est toujours à un point du leader dans un mois, voire mieux, Hexagoal restera sur la Canebière. »

Lire la suite

Leçon de musique avec Guy Truite : « Paris, Paris, on t’encule »

Amis Supporters-Mélomanes, à vos guitares, pianos, basse, ukulélé, tambours…Aujourd’hui et peu avant le match OM-PSG, petite leçon de musique, non pas avec Jean François Zygel, mais avec Guy Truite.

Qui dit classico en football, dit standard en musique !! (même si au sein de la rédaction nous ne sommes pas pour employer le terme classico). L’un des chants de supporters les plus prisés en France, et notamment dans l’enceinte du boulevard Michelet, est le célèbre « Paris, Paris, on t’encule ».

Lire la suite

OM-PSG : Appelez le Clasico si ça vous fait plaisir

Il est là, il arrive à grands pas, vous l’attendez tous, c’est le Clasico !! Dimanche soir à partir de 21h, la France du foot va s’arrêter de respirer si l’on en croit nos amis de Canal +. Mais ce tapage médiatique autour de cette affiche a-t-il vraiment lieu d’être ?

Cette rivalité entre les 2 clubs est née au début des années 90 quand la chaîne cryptée a repris la direction du PSG en plaçant Michel Denisot au poste de président. Une semaine avant la rencontre, Bernard Tapie et l’actuel présentateur du Grand Journal se taclaient allégrement par presse interposée. A l’époque, cette guéguerre pouvait sembler légitime puisque les 2 équipes se battaient pour le titre. Mais depuis quelques années, alors que l’OM est devenu un habitué du haut de tableau, Paris éprouve beaucoup de difficultés à s’installer à nouveau au sommet de la hiérarchie nationale. Il y a bien longtemps que ce sommet n’a pas été décisif pour l’attribution de la couronne hexagonale. Néanmoins, il y a un véritable enjeu autour du match de dimanche. L’OM doit absolument l’emporter pour rester au contact du leader Lillois. En cas de défaite, Paris va voir ses chances de se qualifier pour la Ligue des Champions diminuer.

Lire la suite

Rennes-OM : Du spectacle en perspective

En perdant face à Lille dimanche dernier, l’OM a laissé pas mal de plumes dans la course au titre. Comptablement, je persiste à dire que c’est encore jouable mais c’est surtout psychologiquement que cette défaite a été difficile à encaisser. En effet, un but encaissé en toute fin de rencontre et une équipe Lilloise qui techniquement a survolé la rencontre, ça ne peut pas faire plus mal aux olympiens. Ajouter à cela l’affaire Brandao (sur laquelle je refuse de m’étendre. Mon domaine de prédilection c’est le sport, pas les faits divers) et vous trouvez une équipe en bien mauvaise posture avant d’affronter le co-leader rennais. Quoi qu’il en soit la défaite est interdite.

Cette semaine je ne vais pas m’attarder sur l’actu car par le passé, les Rennes OM nous ont souvent offert un grand et beau spectacle. Au menu Fabrizio Ravanelli, Sévérino Lucas, Alexander Frei et en bonus track, Salma Hayek.

Lire la suite