EURO 2012 : Bilan du nouveau paysage footballistique européen

espagne_italie_euro_2012_finale_coupe_photo

Cet Euro 2012 s’est donc achevé hier soir par la victoire écrasante d’une Espagne qui devient désormais unique dans l’Histoire du football. Cette compétition fut belle, intense, surprenante. Enfin une belle publicité pour le football international à une époque où l’on ne jure que par les clubs et après une triste coupe du monde 2010. Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est la confirmation que le paysage footballistique a clairement évolué ces dernières années, mettant à mal toutes nos certitudes, nos idées reçues et nos clichés si sécurisants. Décryptage de cette évolution.

Lire la suite

Publicités

Joyeux anniversaire Paolo Maldini, loser magnifique.

paolo_maldini_italie_bresil_coupe_du_monde_1994_photo

Tout le monde connaît la magnifique carrière du sublime Paolo Maldini. 25 années dans un des plus grands clubs du monde, plus de 900 matchs disputés en rouge et noir (un record), plus jeune joueur à avoir porté le maillot du Milan AC à tout juste 16 ans, 7 titres de champions d’Italie et 5 Ligue des Champions remportées. Mais ce n’est pas cette incroyable longévité, cette liste de records sans fin et sa belle gueule qui rendent l’italien si attachant. Ce qui le différencie des machines à gagner comme Michael Schumacher ou Rafael Nadal, ce sont ses failles. Et les siennes portent toutes le drapeau vert, blanc et rouge de l’Italie. Symbole ultime de la gagne en club, il sera également celui de la lose nationale tout long de ses 126 sélections avec la Squadra Azzura. Retour sur la face B de la carrière dil signor Maldini en 6 épisodes.

Lire la suite

Foot et dictature : Mussolini – Guy Truite, la rencontre

Mussolini et Guy Truite paradant dans les rues de Rome – © GUYPEG

Dans l’excellent sketch des Monty Python The Philosophers’ Football Game mettant en scène Archimède, Socrate, Hegel ou encore Nietzsche au cours d’un match Grèce-Allemagne, le remplaçant de luxe côté allemand se nomme Karl Marx. Sûrement le seul lien entre l’auteur de “Das Kapital” et le sport de Franck Leboeuf. Mais une de ses plus célèbres citations sur la religion est souvent reprise au sujet du football pour tenter d’expliquer l’engouement, la passion et l’hystérie collective des supporters. Le foot serait-il donc le véritable opium du peuple ? De nombreux dictateurs du XXème siècle ont répondu par l’affirmative et se sont mués en véritables dealers de joie footballistique. Afin de mieux comprendre leur approche, tel Patrick Poivre d’Arvor avec Saddam Hussein, Guy Truite est donc allé à la rencontre de ces hommes qui ont marqué l’Histoire. Premier entretien : Benito Mussolini.

Lire la suite

Quadrilogie de la pouf Lombarde – Episode 2 : Alessia Ventura (La fidèle)

Target : Mariée à Pipo.

Favorite Team : Son cul est à Milan…son coeur à Turin.

Il fallait le retour du pyguiste après les moultes vagues de mon club de coeur, Le FC Istres Ville Nouvelle Ouest Provence Camargue Côte Bleue. J’ai déniché cette petite bonnasse venant du piémont, tout particulièrement de Moncalieri. Alors Moncalieri c’est tout une histoire : c’est un refuge à pouf (Critina Chiabotto – miss italie 2004 – j’ai bandé). La ville est plus connue pour son pont ayant comme particularité d’avoir des voutes de la forme des mamelles de la pouf. Comme quoi ça ne s’invente pas. Et puis elle décide de tout envoyer péter. La télé. Le pont on s’en branle. Il faut montrer les voutes sur le petit écran, et vite.

Lire la suite

Quadrilogie de la pouf Lombarde – Episode 1 : Rosaria Cannavo (La douce)

Target : Antonio Cassano – Christian Panucci

Favorite Team : A.S Roma on dira…

La Wag italienne diffère peu sur la forme de la Wag anglaise, mais dans le fond, elle gagne un point précieux : elle est classe. Après, sans dire que je me suis fait une pizza cannavo, niveau cul il y a pas photo. Le soleil on dira. Ca reste quand même un pays de pouf, ou à défaut de les voir faire de la comédia, on les voit à la télé faire de l’audimat. Rien qu’une fois, tu vas en Italie, le seul et unique souvenir (tu oublies la fontaine de mes couilles), c’est la télé italienne et toutes ces bombes.

Lire la suite

Des garages underground de Detroit à la bouche du plus gros beauf de l’Europe du Sud

white-stripes-live

L’éclectisme notoire de notre cher Guy Truite et son goût certain pour la Musique nous conduisent à ouvrir les portes du stade, non pas pour laisser Titi Camara finir son débordement, mais pour y parler de culture et des chants qui habitent les travées.

Au même titre que les grands clubs demeurent tandis que les joueurs ne font que passer, les chansons sont plus fortes que leurs auteurs/interprètes. Nous apprenions il y a peu la séparation de l’un des meilleurs groupes de la décennie : les White Stripes. Amis mélomanes rassurez vous, les White Stripes survivront dans les mémoires, sur les iPod/platines… mais également dans les stades de foot.
Lire la suite