Lolo Batlles : La ligain a perdu un grand monsieur

laurent_battles_toulouse_retraite_photo

Vocalement c’est un mix entre Elie Baup et Shakira, capillairement il tutoie Zinédine Zidane, footballistiquement c’est 19 ans de carrière pro et aucun titre. Le tableau n’est pas très sexy et pourtant il mérite qu’on parle de lui et qu’on tente modestement de lui rendre hommage. C’est loin d’être une star mais Lolo Batlles restera un milieu de terrain qui doit absolument figurer dans la liste des exemples que doit suivre un jeune écervelé qui rêve de faire carrière dans le monde impitoyable du ballon rond. Ce monde, Laurent l’a quitté à l’âge de 37 ans. Pourquoi s’inspirer d’un joueur comme lui ?

Lire la suite

Publicités

OM-Toulouse: APG en vedette!!

Depuis 3 journées, dans notre belle ligain, L’OM marque le pas et il fallait s’y attendre. Après 3 mois d’invincibilité il est normal d’avoir un coup de mou à un moment. Pour accrocher le podium il faut à tout prix prendre 3 points ce soir face à une équipe qui devrait à priori tout verrouiller.

Je ne vais pas faire une analyse de la situation olympienne mais vous raconter quelques anecdotes au sujet des confrontations entre toulousains et olympiens. Au menu de cet article express: Alain Casanova, Dédé Gignac et Franck Ribéry

Lire la suite

Bilan OM – octobre 2011 : ça va mieux mais y a encore des trucs qui cassent les couilles…N’est-ce pas José ?

anigo_deschamps_photos_om_clash

Je dois vous avouer que le mois dernier, quand j’ai rédigé mon bilan du mois de septembre au soir du match nul face à Brest, je pensais comme beaucoup que ce début de saison cauchemardesque pouvait se prolonger durant de longues semaines. Et il y avait de quoi être inquiet ! 8 points engrangés en 9 journées et donc un rythme de relégable. Mais surtout on ne percevait pas le moindre fond de jeu, ni même le surplus de volonté qui depuis 2 saisons nous permettait d’arracher des victoires qui n’étaient pas forcément méritées.

Heureusement, en seulement 3 rencontres disputées depuis ce triste match nul, les olympiens ont pratiquement doublé leur capital. Si l’on s’en tient au dernier résultat, on peut affirmer que l’atmosphère de crise qui plane au-dessus de la Commanderie depuis le début de la saison sera bientôt un lointain souvenir. Sauf que le 22 octobre dernier, après la victoire face à Ajaccio, ce « casse couille »  de José a encore eu la bonne idée d’ouvrir sa gueule et a donc maintenu un climat de crise au sein du club.

Lire la suite