Votez pour le futur entraîneur de Liverpool

kenny_dalglish_viré_licenciement_liverpool_photo

Ça y est, on a fait descendre le King Kenny de son trône dans le rouge royaume de Liverpool. Pas complètement étonnant au vu de la saison des Reds. Car malgré la victoire en Carling Cup, la finale de Cup et un statut de légende éternelle, la 8ème place obtenue par les joueurs de la Mersey en championnat était trop anormale pour un club ayant dépensé plus de 100 M€. Alors comme le sondage sur le futur entraîneur de Chelsea avait été un succès, je vous propose la même chose avec cette fois-ci en jeu, le banc d’Anfield Road. Les nommés sont…

Lire la suite

Publicités

Enfin voir Anfield : Guy Truite envoyé spécial pour Liverpool-Chelsea (4-1)

Je ne vous cache pas que picoler tous les jours, ça coûte cher. De temps en temps pour finir le mois, je suis obligé d’aller sous tirer de l’argent à ma mère. Celle-ci se révélant être sénile et docile, je n’éprouve aucun mal à lui plumer une partie de sa fortune. Il y a un mois, j’ai décidé de me payer un petit plaisir supplémentaire… Je me suis rendu compte que ça fait des années que je rêve d’aller à Liverpool pour assister à un match à Anfield Road/ Il fallait donc gratter quelques centaines d’euros de plus à la vieille pour arriver à mes fins. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je me suis pointé chez elle avec une place pour le prochain concert de Frédéric François au Dôme que m’avait gentiment offert mon ami Mario Albano. Et ça n’a pas manqué !! La mama était aux anges. J’ai pu donc me booker ce petit séjour sur les bords de la Mersey entre le 7 et le 9 mai dernier.

Lire la suite

Top of the Pops Premier League – Mars 2012

peter_crouch_but_goal_stoke_city_manchester_city_photo

Sir Guy se rêve en Jimmy Savile, présentateur mythique de Top of the Pops en Angleterre de 1964 à 1984. Mais une éducation marquée par le Téléfoot des 90’s de Frédéric Jaillant, Pascal Praud, Vincent Hardy et Christian Jeanpierre lui a fait le plus grand mal. C’est pourquoi, pour suivre la saison 2011-2012 de Premier League, il a décidé de vivre ses rêves et d’accepter ses défauts en proposant un Top of the Pops Premier League mensuel. Septième épisode : “The Imperial March of the Empire”.

Lire la suite

Pourquoi je ne t’aime pas Dirk Kuyt ?

dirk_kuyt_liverpool_moche_laid_photo

La « Hollande » est au sommet, mais un joueur Orange continue de susciter ma haine profonde. Avec son physique hybride (mix entre Frodon et une créature des Goonies) et un nom de famille qui fleure bon les remontées acides un lendemain d’open bar, Dirk Kuyt figure au top des joueurs de foot que je ne peux m’empêcher d’haïr. Le mec dont t’aurais détesté qu’il soit ton correspondant néerlandais en 4ème et de devoir passer 2 semaines dans sa famille. Mais d’où peut bien venir ce mépris ?

Lire la suite

L’Angleterre, l’autre pays de la Champion’s League

Demain soir a lieu la finale de la Ligue des Champions version 2010-2011. Après s’être enfin débarrassé de ces interminables clasicos, nous allons pouvoir nous intéresser à la véritable affiche de rêve de cette édition : Manchester United – FC Barcelone. Car si on en a fait des tonnes avec la qualification des catalans, c’est presque dans l’indifférence la plus totale que l’équipe de Sir Alex a atteint a finale qui se déroulera à Wembley. Il est vrai que la confrontation avec Schalke 04 était beaucoup moins sexy. Mais c’est quand même faire un peu injure à un club qui se qualifie pour la 5ème finale de son histoire, la 3ème en 4 ans, avec l’espoir de gagner un 4ème titre, qui le placerait au même niveau que le Bayern Munich et l’Ajax Amsterdam. Une victoire des mancuniens contre Barcelone permettrait également à l’Angleterre de conquérir un douzième titre européen rejoignant ainsi l’Espagne et l’Italie en tête du classement. C’est donc l’occasion pour votre serviteur de revenir sur les clubs anglais ayant remportés cette prestigieuse compétition, faisant passer un club du statut de grand club à celui de très grand club. N’est-ce pas Leeds, Arsenal et Chelsea ?

Lire la suite

De Hillsborough à Ryan Giggs, 10 ans de demi-finale de Cup

Pendant que le monde du foot se paluche sur le Clasico à venir (quel intérêt peut-on trouver à un match qui va se répéter 4 fois en moins de 3 semaines et dont la dernière opposition fut si déséquilibrée qu’elle se termina sur un 5-0 ?), un derby mancunien se profile samedi après-midi en demi-finale de la très noble coupe d’Angleterre, cette fois-ci en terrain neutre (règle de la compétition). J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de cette confrontation dans un article précédent, c’est pourquoi je ne vais pas vous parler spécifiquement de ce match, même si les retrouvailles de l’acrobate Rooney contre les Citizens vont sûrement être électriques. Je préfère profiter de cette occasion pour revenir sur 5 événements qui ont marqué les 20 dernières années, plus précisément la décennie 1989-1999, d’une compétition qui a toujours eu une aura et une histoire particulière. Au programme : Liverpool, Ferguson, Gascoigne, Waddle et Giggs. What else ?

Lire la suite

1994-95 : Britpop, dance and Blackburn Rovers

1994-95. Alors que l’on se remet tout juste du suicide de Kurt Cobain, la perfide Albion repeint les oreilles et les radios du monde entier aux couleurs de l’Union Jack grâce à la Britpop insolente de Blur, rock’n’roll d’Oasis et dandy de Pulp. La France, elle, conserve sa douteuse exception culturelle en lui préférant l’improbable sensualité rousse (et donc son âme) d’Axelle Red, la ritournelle faussement enfantine de Billy Ze Kick et les bégaiement du moustachu Scatman. Côté 7ème art, le monde sans exception tombe sous le charme du surestimé « Forrest Gump », auréolé de 6 Oscars (malgré Pulp Fiction, Ed Wood et Les Évadés – enfin, je n’ai pas vu ce dernier mais on ne m’en a dit que du bien). L’histoire extraordinaire du simple d’esprit originaire du Tennessee émeut également la France bien-pensante, qui n’oublie pas ses bonnes vieilles habitudes avec la comédie post-coloniale “Un indien dans la ville” (quelqu’un a des nouvelles de Tonton David ?) et la chronique meurtrière du génie supposé du cinéma français, le (futur) gros Luc Besson. Voilà pour le décor.

Le Crazy Gang de Wimbledon : le foot pour les tarés

Ce week-end se déroulait les huitièmes de finale de la prestigieuse Cup, version anglaise bien plus classe que notre bonne vieille coupe de France. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, la seule surprise de ce tour était le match nul entre Leyton Orient et Arsenal (votre serviteur jubile), obligeant les Gunners a rejouer le match (Chelsea n’est plus une surprise). Mais cette compétition est chargée de nombreuses histoires et exploits dont un des plus marquants fut la victoire du Crazy Gang de Wimbledon en 1988 sur le tout-puissant Liverpool.