Maradona vs. Riquelme : Fusil contra fusil

juan_roman_riquelme_diego_maradona_clash_boca_juniors_photo

En Argentine, j’imagine qu’on peut rigoler de beaucoup de choses. Rigoler, ou critiquer beaucoup de choses. Mais s’il y a bien une chose à ne pas faire, c’est s’en prendre publiquement à Diego Maradona. Il y en a un là-bas qui paye encore sa note, c’est Juan Roman Riquelme. Il aurait pu avoir une carrière de lèche cul, un peu comme Verón, ou une carrière discrète à la Ortega. Non, lui, il a décidé de se mettre à dos El Diez. Autrement dit, le mauvais type.

Lire la suite

Publicités

Le 11 type « C’est pas moi, c’est mon frère »

Ah les grandes familles du foot…Il y a celles qui semblent avoir été bénies des dieux du ballon rond : les Laudrup, De Boer, Socrates-Raï… Il y a celles qui semblent promises à un bel avenir : les Ayew, les Rafael-Fabio. Et puis il y a les déséquilibrées ! Celles où l’un des deux semble s’être accaparé le talent et la lumière disponibles pour la famille…ou presque. Comme Guy Truite aime les dépourvus, nous rendons hommage  ceux qui ont évoluent dans l’ombre d’un plus grand qu’eux.

Lire la suite

Joyeux anniversaire…Martín Palermo

Martín Palermo fête aujourd’hui ses 38 ans. Je n’ai pas souvent eu l’occasion de voir jouer “El Loco” mais j’ai une énorme affection pour ce joueur, doux dingue alliant un talent fou à une maladresse improbable, destin partagé entre le foot à papa et le foot business de son époque. Et ce n’est finalement pas si surprenant que ça que la grande majorité de sa carrière se déroula à Buenos Aires, dans le mythique club de Boca Juniors, servant habituellement de tremplin aux futures stars du foot européen, de Gabriel Batistuta à Carlos Tevez, en passant par Diego Armandao Maradona. Alors voilà pourquoi je t’aime Martín.

Lire la suite

Angleterre – Argentine : histoire d’une rivalité

Cette semaine, pas de championnat ou de coupes, c’est matchs internationaux. Je n’ai jamais éprouvé un grand intérêt pour ce type de rencontre en dehors des grandes compétitions. Les phases de qualification sont toujours assez inintéressantes, les matchs et les enjeux étant trop lointains, le niveau de jeu bien inférieur au foot de club. C’est pourquoi je ne vais pas vous parler du Pays de Galles – Angleterre de ce week-end mais plutôt revenir sur une des plus fortes rivalité footballistiques au monde, opposant l’Angleterre à l’Argentine.

 

Lire la suite