Le 11 type des ministres

francois_hollande_foot_politique_photo

Le 29 septembre, Nicolas Sarkozy a fait son retour au Parc des Princes pour PSG-Sochaux, dans un stade où l’on peut croiser d’autres hommes politiques d’envergure comme Eric Besson, Manuel Valls, Mister You, Ramzy ou Alain Chabat. Ces accointances foot-politique apparaissent en fait assez compréhensibles quand on observe les  liens de parentés entre nos ministres (actuels et passé) et les footballeurs qui ont marqué ces dernières années, illustrés dans le 11 suivant. Ci-dessous une petite revue d’effectifs assez éloquente.

Lire la suite

« Les Rebelles du Foot » : une bouffée d’oxygène politique dans le football

les_rebelles_du_foot_affiche_documentaire_photo

Qu’est ce qu’on connaît du foot ? La ligue des champions ? le montant des transferts ? les tribunes qui sifflent ? la violence ? le business ?”. C’est par ces mots qu’Éric Cantona débute le documentaire “Les Rebelles du foot” qui sera diffusé ce dimanche sur Arte. On pourrait ajouter à la liste du King la bêtise de certains joueurs, les déchaînements médiatiques, les jugements hâtifs de certains consultants, les vérités affirmées sans fondement, la bêtise beauf et macho de certains supporters, l’homophobie et les wags chères à notre piguyste. Tout cela fait en effet partie du football. Gilles Rof et Gilles Perez, les réalisateurs de ce documentaire, ont voulu de leur côté montrer un autre aspect du football, plus social, politique, responsable et intelligent. Et ça fait un bien fou !

Lire la suite

Football et politique : les ex-olympiens engagés

Basile Boli reçoit la Légoin d'honneur des mains de son ami le président Nicolas Sarkozy

Après d’âpres semaines de campagne et une occupation intense du terrain médiatique, les socialistes ont enfin vu leur candidat désigné. François Hollande portera les espoirs de la gauche lors de la prochaine bataille présidentielle. Avoir le choix entre un flan ou un nain, cela m’importe peu pour le moment. Vous devez vous en douter, c’est l’OM qui m’inquiète et le nouveau match nul obtenu ce week end à Toulouse. Malgré un semblant d’état d’esprit retrouvé, les olympiens font du sur place au classement. La visite de Margarita cette semaine à la Commanderie n’aura pas eu l’effet escompté. Et quand on parle de président, le seul qui à mes yeux aurait pu gérer cette situation délicate, c’est le grand Pape Diouf. Pour mémoire, à l’occasion de l’élection d’Obama à la présidence des USA il y a 4 ans, j’avais crié haut et fort via un célèbre réseau social : « Il n’y a qu’un seul président noir, c’est Pape Diouf ». J’avais été quelque peu agacé par tout le cirque médiatique qui avait entouré cet événement. La primaire socialiste a provoqué chez moi ce même agacement. Alors pourquoi pas se servir de cette actualité pour évoquer les anciens olympiens qui se sont engagés en politique.

Lire la suite