Le Havre, un recrutement mi-figue mi-stère

Le Havre Becanovic Guy Truite le football vrai photo

La maladie du bois : c’est un drôle de syndrome que développèrent, dès les années 80, les attaquants du HAC. Tous les joueurs offensifs piochés par le club à l’extérieur de la Normandie se transformèrent en fiasco : on les imaginait en or et ils devinrent les héros d’une attaque en contreplaqué massif. Le Club Doyen se pose plus comme un club formateur que comme un club doué pour les recrutements. La preuve.

Lire la suite

Publicités