Praud mode : l’anarcho-dandy politique

pascal_praud_politique_guy_truite_photo

Hélas confiné aux analyses footballistiques où son immense culture se heurte parfois à des esprits étroits, le flamboyant Pascal Praud aurait facilement pu être l’un de ces éditorialistes que le monde entier nous envie. Chaque matin, au bar PMU “ Chez Coco ” en bas de chez lui, non loin du Quai d’Orsay où son entregent et sa diplomatie feraient tant de bien en cette époque troublée, il balaie l’actualité internationale avec acuité, faisant parfois la moue, comme Antoine Sfeir.

Et ce qu’il a lu et vu de la situation en Afrique du Nord, en particulier à Tunis et à Tripoli, l’a conduit à nous envoyer il y a quelques heures ce texte court et fort que nous reproduisons avec son autorisation. Il y avait Stéphane Hessel, il y aura désormais Pascal Praud, tout aussi indigné par l’affaiblissement de l’image de la France à l’étranger, lui qui a longtemps sillonné la planète quand il suivait les Bleus au firmament de leur gloire.

“Boris Boillon ? Initiales BB ! Et Sarkozy créa Boillon ! Le voici sur Internet. Il parle aux Tunisiens comme au temps des colonies. Il s’affiche sur la toile avec un boxer, façon Têtu. BB n’en peut plus. La voix de son maître. Les fringues aussi : costume de clergyman et cravate noire. Comme Nicolas. La Maison Borniol fait école. La famille et les proches apprécieront.

Quelle semaine ! Monsieur Mouammar K. harangue une foule invisible. Il parle devant un hôtel abandonné. Il porte le costume de Davy Crockett que j’avais enfant. Infréquentable !  Heureusement, MAM tient debout. Jusqu’à dimanche parait-il. Ensuite vacances. A Djerba ? ”

Itélé et RTL n’ont pas à chercher plus loin celui qui saura animer leurs débats de politique étrangère. Même si le Praudigieux Pascal traverse une phase d’instabilité vestimentaire. Ainsi il a officiellement renoncé au port de la cravate à l’antenne, depuis un dîner un peu arrosé au Courtepaille d’Auxerre Sud en compagnie de l’ancien président ajaïste Jean-Claude Hamel, adepte connu de la strangulation sur journaliste.

Mais si quelques une de ses vestes un peu trop colorées ont fait tousser dans le landerneau de l’élégance, en particulier John Galliano, il semblerait en réalité que l’égérie ligérienne ait été particulièrement marqué par la récente lecture d’un ouvrage de référence, Le Manifeste Chap, savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne (Editions des Equateurs). Cette traduction française d’un livre de Gustav Temple et Victor Darkwood, déjà paru au Royaume-Uni, évoque les fondements d’un mouvement “ anarcho-dandy ” né il y a une dizaine d’années à Londres.

Le chap (“ le gars ” en VF) est-il praudigieux, et inversement ? L’analyse du remarquable Marc Beaugé, fine plume des Inrocks et incontestable arbitre des élégances, nous est parvenue par pli discret. “ Chez Pascal Praud, il en va de l’argument comme de la tenue. De mauvaise foi et de mauvais goût, l’un ou l’autre ne lui servent ni à faire la démonstration d’une quelconque intelligence, ni la preuve d’une certaine élégance. Ils lui servent à surprendre, choquer ou heurter. En cela, Pascal Praud se rapproche des tenants du chapisme. Quand les chaps fument la pipe, se frisent la moustache ou enfilent un complet en tweed en plein été, leur ambition est évidemment plus politique qu’esthétique. En reprenant les atours d’un temps révolu, les chaps pointent les dérives de la société contemporaine. En enfilant une veste rose en velours moiré pour une émission télé, Pascal Praud ne fait pas autre chose. Il sait parfaitement qu’il a l’air d’un trou de balle, mais il espère bien que, grâce à lui, le téléspectateur regardera en face sa terne existence et décidera, enfin, de marcher sur le chemin de la flamboyance. ” Imparable.

GUYVES ST-LAURENT

À lire aussi : 

Praud Mode ou l’élégance vestimentaire de Pascal Praud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s