#LeFootballVrai par un journaliste vrai – Episode 5: Alexandre Pedro

Alexandre Pedro TFC Guy Truite le football vrai photo

Ca se bouscule au portillon pour répondre au questionnaire bientôt culte de #LeJournalisteVrai Ce matin c’est au tour d’Alexandre Pedro, qui bosse pour ce grand magazine qu’est So Foot, de nous révéler ses meilleurs souvenirs de footeux.

– Le match qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Un match que je n’ai pas vu. Un quart de finale de Coupe de France du Toulouse Football Club (perdu évidemment) au Stadium contre Laval en 1993. Comme j’avais école le lendemain, ma mère avait refusé que j’aille voir le match. Je me souviens de l’avoir écouté dans mon lit sur Sud Radio. On le perd 1-0 sur un but de Franck Bonora, je crois. Les débuts d’une histoire d’amour très compliquée avec mon club.

– Le stade qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Le Stadium Municipal de Toulouse. Foutez-vous de ma gueule. Comme on ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas son club et son stade. On peut toujours se décréter supporters d’Arsenal ou Barcelone, mais on sait dans quel camp on aurait retrouvé ces gens-là à des périodes troublées de l’histoire de France. Moi, c’est le Stadium. Un endroit où j’ai appris que la vie ne me ferait pas que des cadeaux. Pour mon premier match, mon père m’avait amené voir la dernière de Rocheteau. C’était contre le Matra-Racing. Et je me souviens encore des buteurs Michael Debève et Nicolas Bastère.

– Le joueur qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Actuellement, j’ai envie te dire Etienne Didot. Un vrai bon joueur de campagne, le genre de mec avec qui tu aurais pu être pote au lycée ou à la Fac. Sinon, Nicolas Dieuze. Quand tu supportes le TFC, Dieuze c’est une page d’histoire. Le mec lancé à 23 ans par Nouzaret contre le PSG et qui plante un doublé sur deux frappes déviées. Après, il passe milieu défensif et reconnait lui-même qu’il n’avait pas beaucoup de qualités comme attaquant. Dieuze, on se fout gentiment de sa gueule, mais avec lui on a décroché la Ligue des champions. Maintenant, il joue en National à Luzenac dans l’Ariège. Une belle façon de finir, je trouve.

– Le But qui pour toi symbolise #LeFootballVrai

Le but de Rui Costa contre l’Angleterre en 2004, la frappe sous la barre. L’action de classe absolu et plus fort encore, Rui Costa rate son péno derrière. Avec la Panenka de Postiga et Ricardo qui arrête le dernier tir au but sans ses gants, ce n’est pas loin d’être mon match.

-Le maillot qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Mon maillot à l’Etoile Aussonnaise. Le maillot manches longues qui gratte. J’ai arrêté le foot pendant l’adolescence pour jouer au tennis. Une question d’ambiance, j’avais un peu de mal avec l’ambiance de vestiaire à ce moment-là. Avec Aussonne, j’ai surtout le souvenir d’un match où le mec qui me prenait au marquage était resté enfermé dans le vestiaire à la mi-temps. Les types en face sortaient de la fête la bière dans leur bled et tenaient à peine debout. Bon, on n’a gagné que 5-1 je crois. Pas la peine d’en faire plus.

-Le club qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Le TFC. Toulouse, c’est quand-même le club le plus compliqué à supporter. D’abord, parce qu’on te renvoie toujours au rugby. Dans ta ville, tu as le Real Madrid du rugby et tu préfères supporter un club dont le seul titre remonte à 1957 avec une Coupe de France. Tu sais le pire, c’est que le club a perdu le trophée. J’aime bien le rugby, mais quand le Stade est champion d’Europe, je suis content, je bois une bière et je rentre chez moi. Quand on a gratté notre place en Ligue des champions (avec ce but de Fauvergue et le 3-1 contre Bordeaux), j’étais complément perché. Avec un pote, on faisait passer l’hymne de la Ligue des champions en soirée. Après Liverpool, je m’en fous. Cette soirée, elle m’a récompensée de 20 années de merde.

-Le Coach qui pour toi symbolise #LeFootballVrai

Sans hésitation Jean Fernandez. Le mec qui emmène sa femme partout en Europe pour regarde des matchs. Un mec qui ne cherche pas à faire le malin, qui ne va pas se retrancher derrière les décisions des arbitres, un type avec qui tu peux parler deux heures de foot sans rendez- vous.

– Le sandwich qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Merguez-frites. Mais sans ketchup. C’était déjà mon côté bobo avant l’heure.

– La boisson qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Le Banga multifruit à l’Etoile Aussonnaise. Une aberration nutritive, mais c’était bon cette merde.

– La compétition qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

La Coupe de l’UEFA le mardi avec les matchs sur Canal dès 17h. Auxerre qui tape l’Ajax, le but de Zidane contre Séville (après une déviation de la tête de Bancarel), un Caen-Saragosse. On ne voyait que les matchs des équipes français. Je deviens très vieux et con, mais quand j’entends des potes me dire qu’ils préfèrent regarder un match de Manchester United que Montpellier par exemple. On se croirait en Autriche où les mecs ne jurent que par la Bundesliga.

– La coupe de cheveux qui symbolise pour toi #LeFootballVrai

Fabien Barthez avec des cheveux époque toulousaine. Je pourrais dire que j’ai vu Barthez avec cette coupe de douille. Je crois que la calvitie a été une bénédiction pour lui. Jamais, il n’aurait fait cette carrière avec des cheveux.

Alexandre pedro boli waddle guy truite le football vrai photo

A LIRE AUSSI

Bon anniversaire Steven Seagal – Le 11 type de la queue de cheval

Star de la fin des 90s – début des années 2000 : L’écarteur de narine

Le onze type de la syllabe

Publicités

Une réflexion au sujet de « #LeFootballVrai par un journaliste vrai – Episode 5: Alexandre Pedro »

  1. « Cette soirée, elle m’a récompensée de 20 années de merde. »
    C’est pour ça qu’on aime le foot en fin de compte. On est capable d’oublier des années de galère en une soirée, en un match, pour ne retenir que l’ivresse procurée par le résultat obtenue ou la qualification arrachée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s