#LeFootballVrai par un journaliste vrai – Episode 4: Matteu Maestracci

Guy Truite Matteu Maestracci le football vrai photo

Matteu Maestracci est journaliste sportif à France Info. Le Corse le plus célèbre de la Twittosphère est le quatrième à répondre à notre désormais cultissime questionnaire du Journaliste Vrai.

Le match qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

Alors si on considère le « football vrai » comme un idéal du jeu parfait, sans doute la victoire de Nantes 3-0 à Paris en janvier 1995, pendant cette saison fantastique du FCNA, et qui correspond à mes premiers émois de spectateur de foot, j’avais 14 ans à l’époque et m’étant mis au foot assez tard je suis incapable de parler de Battiston-Schumacher ou de Maradona 1986…je me souviens parfaitement du but de Loko, après un jeu à une touche de balle, et une passe fantastique de Karembeu au niveau du rond central relayée par Pedros…le but parfait, bien que moins beau que celui du même Loko au match aller qui a fait le tour des « best of » à l’époque avec le « c’est fabuleux » hurlé par Gilardi

Le stade qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

mes fantasmes de stade m’emmènent plutôt à Anfield, un des rares où je ne suis pas allé, ou à Saint-Etienne que je découvrirai pour le derby début décembre…mais je ne peux pas imaginer autre lieu autre ambiance que Furiani, où j’ai vu presque tous les matchs de la première remontée de Bastia en 1994-1995…à la fois pour le côté « furia » et matchs de fous gagnés grâce aux idoles de l’époque, Drobjnak, Rodriguez, Pierre Laurent, Stéphane Ziani et plus tard Moravcik, mais aussi pour tout le folklore lié à l’excitation des supporters et les fameux « clichés qui ont toujours une part de vrai »…je me souviens d’ailleurs cette même saison d’un match contre Monaco, qui mène rapidement 2-0 grâce à Thuram (!) et un péno de Djorkaeff…juste avant la mi-temps, l’arbitre, monsieur De Pandis, annule un but de Drobjnak pour un hors-jeu imaginaire, et très vite ça dégenère, des mecs descendent sur la pelouse, Di Meco se prend un coup de tête de Moracchini, et l’arbitre renvoie tout le monde au vestiaire, on croit alors que c’est la mi-temps mais après 5 minutes de jeu, il siffle la mi-temps, donc nouvelle bordée de sifflets…finalement Bastia après une deuxième période de cinglé revient à 2 partout grâce à Casanova et Rodriguez, mais on perdra quand même le match sur tapis vert 3-0 à cause des incidents…

Le joueur qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

le joueur c’est Wallemme, forcément…un look de « Dude » Lebowski, et une vraie gentillesse et un fair-play parfois agaçant qui le rendaient unique sur les pelouses…je me souviens d’un match contre Nantes où il avait félicité Casagrande après un arrêt sur coup-franc…la classe d’un ovni

Le But qui pour toi symbolise #LeFootballVrai

le but ce serait celui de Stéphane Ziani, prêté par Nantes à Bastia lors de cette fameuse saison, qui a brillé comme jamais en numéro 10, et qui un soir face au Havre à 2 partout balance une praline en lulu de 25 mètres dans les dernières secondes…3-2 et une ambiance comme j’en ai rarement vue, même après dans d’autres stades et autres compétitions…
Mais mon but préféré dans un registre plus « grand public » reste celui de Ronaldinho, meilleur joueur des années 2000, et parangon du « football vrai à hygiène de vie douteuse proche de celle des journalistes football » et ce pointu fabuleux contre Chelsea en 2006…

Le maillot qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

le maillot j’adore celui de Boca, avec Riquelme floqué derrière forcément, sinon je dirais le Naples Buitoni Maradona, et j’étais fan aussi du Parme 96 « Parmalat » jaune bleu et blanc

Le club qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

pour le club, je pencherais (encore) naturellement pour Bastia, mais Lens, avec son public, ses ganaches, ses légendes, ses hauts et ses bas, son passé, est indépassable

Le Coach qui pour toi symbolise #LeFootballVrai

pour le coach j’hésite entre Gilbert Gress, Fred Antonetti, Bielsa et Chris Galtier. Mais Hector Cuper, qui a réussi à ne rien gagner nulle part, est encore plus culte.

Le sandwich qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

l’Américain-frites de Bollaert (même si Bastia est le seul endroit où tu peux manger un sandwich au figatellu, true story)

La boisson qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

la Jupi de Bollaert, qui nique les bières sans alcool à 8 euros du Stade de France

La compétition qui, pour toi, symbolise #LeFootballVrai

je vais revenir en Corse une fois de plus, lieu des mes plus nombreux souvenirs d’enfance, avec les fameux « tournois de sixte » (5 joueurs et un gardien pour le profane) qui se déroulaient pendant tout l’été, un village après l’autre, dans mon coin, la Casinca, à 25-30 km au sud de Bastia, sur les hauteurs de la plaine orientale qui longe les plages les moins sympas de la région…moi j’étais trop nul pour jouer mais j’accompagnais les potes de mon village (Vescovato) dans les villages environnants : Penta, Campile, etc, et je me souviens notamment d’un tournoi sur 2-3 jours à Olmo, autre petit village, et mes potes étaient arrivés assez loin, contre l’équipe du bled qui comptait dans ses rangs un petit prodige qui jouait au centre de formation du Sporting, d’où quelques jalousies et tensions…et un cousin à moi qui devait avoir descendu une dizaine de pastis dans l’aprem joue avant-centre, il tente de faire un passement de jambes au gardien, qui prend la balle, du coup notre attaquant décide tout simplement de l’agonir de coups de poing…inutile de préciser qu’on a eu un peu de mal à repartir du village convenablement ensuite…

La coupe de cheveux qui symbolise pour toi #LeFootballVrai

au fil des années, je saluerai celles de Tryphon (Ivanov), Taribo West, Tony Vairelles ou Calderaro, sans oublier Yohann Hautbois
Mais je trouve qu’aujourd’hui Tacalfred de Reims porte haut les couleurs du cheveu vrai

Propos recueillis par Alex Cariou

A LIRE AUSSI

Sylvain Kastendeuch : Quand ballon rime avec menton.

#LeFootballVrai par un journaliste vrai – Episode 1: Yohann Hautbois

Le onze type des vieux 2011-2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s