Praud mode : gilet, la perfection au masculin

pascal_praud_gilet_elegance_guy_truite_photo

Ce week-end j’ai reçu par email une sorte de colis suspect. Son expéditeur disait la chose suivante : « Je suis un grand fan d’un journaliste sportif très connu. Pendant presque 2 ans,  j’ai tenu une sorte de journal intime qui met en exergue les traits d’esprit de cet homme brillant et aussi son goût immodéré pour les belles fringues qu’il arbore avec une classe à nulle autre pareille. Ces chroniques étaient publiées sur Facebook mais à mon grand regret, elles ont disparu de la circulation.

Cher Guy, Je me trouve dans le désarroi le plus total. Accepteriez-vous de partager mon œuvre sur votre blog ? Je me suis investi à corps perdu dans son écriture et j’ai envie de laisser une trace aussi modeste soit-elle. Tellement modeste que je souhaite garder l’anonymat. La balle est désormais dans votre camp.

Je vous remercie de l’attention que vous portez à ma requête. Bon week-end à vous. Amitiés sportives. »

Après avoir lu quelques lignes de cette œuvre pour le moins surprenante, j’ai été séduit par l’humour et l’écriture de ce garçon. Donc à partir de ce jour, retrouvez quotidiennement cette rubrique que nous avons sobrement intitulée « Praud mode ». Premier épisode.

La tradition a du bon, disait jadis Paul Prédault. Mais il faut parfois savoir se projeter vers l’avant, comme le souhaite souvent Claude Puel. Toujours à la pointe du modernisme et dénicheur de tendances de génie, Pascal Praud applique le précepte de l’entraîneur lyonnais en innovant sans cesse lors de ses interventions à l’antenne, sur RTL ou i-télé.

D’un point de vue rédactionnel, bien sûr, en invitant sur son plateau télévisé des intervenants sortant des sentiers battus (Jacques Vendroux, Thierry Roland, Robert Castel…), mais aussi sur le volet vestimentaire, ce qui nous préoccupe particulièrement ici. Depuis quelques semaines, avant même que les bureaux de style ou le magasin Colette ne suivent une nouvelle fois ce prescripteur des élégances, le Praudigieux Pascal a réintroduit dans sa palette de dandy le port du gilet. Non pas celui d’un simple garçon de café, longtemps magnifié à l’écran par les immortels Robert “ Yes Sir ” Dalban ou Dominique Zardi. Mais un élégant gilet cintré parfaitement coordonné à sa veste de costume.

La chemise toujours largement ouverte sur son torse d’athlète, il semble ainsi vêtu plus svelte que jamais, sans doute l’effet de ses séjours récents au spa « Sepp Blatter » de Doha, où il se rend parfois, à l’invitation de son proche ami, le cheikh Mohammad Ben Hamad Al-Thani. Le président du comité de candidature de l’émirat à l’organisation du Mondial 2022 était d’ailleurs venu il y a quelques années observer le travail de Pascal Praud à Nantes, en particulier comment il avait réussi à faire de La Beaujoire un stade presque vide et climatisé, certes par les courants d’air.

Depuis, les deux hommes sont restés en contact (via Skype et Chatroulette) et le Pierce Brosnan du Pornichet serait même devenu le script doctor préféré du puissant dirigeant qatari. “Le faire-savoir est souvent plus important que le savoir-faire”, a simplement indiqué à l’antenne d’i-télé l’ancien compagnon de route de Waldemar Kita, soucieux de préserver la confidentialité des liens qui l’unissent à Mohammad Ben Hamad Al-Thani.

Difficile pourtant de ne pas y voir une fine allusion à son entregent aussi soyeux que considérable auprès de la fine fleure des élites du football mondialisé. Sous le feu des critiques de la presse anglaise, la FIFA pourra-t-elle longtemps se priver de faire appel à l’expertise lumineuse de l’érudit de Nantes pour délivrer un message clairvoyant et apaisant ?

GUYVES ST-LAURENT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s