Pourquoi le PSG ne gagnera jamais la Ligue des Champions avec Zlatan Ibrahimovic ?

zlatan_ibrahimovic_milan_barcelone_ligue_des_champions_defaite_loser_photo

Zlatan l’a confié la semaine dernière, il veut remporter la Ligue des Champions avec le PSG. Belle ambition également affichée par l’ensemble du club et symbolisée par le quadruple champion d’europe faisant office d’entraîneur, ce bon vieux Carlo Ancelotti (2 fois comme joueur, 2  comme entraîneur). Quoi de plus normal me direz-vous quand on est le club qui dépense le plus en Europe ? Soit. Mais pour cela il faut avoir les joueurs pour. Et Zlatan Ibrahimovic n’en est pas un. Explications.

J’entends déjà hurler au loin les meutes de supporters parisiens mettant en doute mes connaissances footballistiques, ma mauvaise foi d’anti-parisien et mes incompétences journalistiques. Tout cela est un peu vrai. Le constat est même pire, je suis supporter marseillais. Mais en regardant la carrière de Zlatan, en constatant qu’il a porté les maillots de la Juventus, de l’Inter, du Milan AC, du FC Barcelone (clubs ayant totalisés en tout 16 victoire en C1) sans jamais remporter ce trophée, sans même ne s’être jamais hissé en finale, je me suis dis que le problème venait peut-être de lui.

C’est pourquoi, dans un soucis d’objectivité, j’ai basé cet article sur de la pure analyse statistique, à faire passer Philippe Doucet pour un simple candidat aux “Chiffres et aux Lettre”. Et si on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres, l’analyse suivante n’est aucunement partisane. 

La méthodologie est simple : Comparer les statistiques en Ligue des Champions de la grande perche suédoise avec les dix meilleurs buteurs contemporains de la compétition (sont donc exclu dans ce top 10 Di Stefano et Eusébio). En excluant les tours préliminaires et en isolant les performances réalisées en phase de poule, en phase finale (matchs à élimination directe) et face à des clubs des quatre plus grands championnats européens – Espagne, Allemagne, Angleterre, Italie (phases de poule et phases finales). Cela donne les résultats suivants (chiffres compilés avant l’édition 2012-13 de la Ligue des Champions) :

zlatan_ibrahimovic_stats_ligue_des_champions_vs_meilleurs_buteurs_europe_photo

Si on s’intéresse aux stats globales, on remarque déjà qu’Ibrahimovic va très certainement faire son entrée dans le top 10 dès cette année, surtout au vu du groupe du PSG. Belle performance. Si on regarde en revanche son efficacité, on se rend compte qu’il affiche la moyenne de but par match la plus faible avec Fernando Morientes (0,32). Le ratio reste intéressant mais, sans manquer de respect à l’espagnol, Zlatan, c’est quand même une autre classe. C’est pas lui qui dirait le contraire. Mais non seulement ce ratio est le plus bas mais il est aussi très loin du précédent au classement sur cette stat, à savoir Thierry Henry et ses 0,44 but par match. Sans compter que lorsque Zlatan marque 1 but en Ligue des Champions, Messi et van Nistelrooy en marquent deux. Deux fois moins fort ?

C’est même pire que ça. Parce qu’un match de poule, c’est facile à ce niveau. Pour une équipe vraiment dure il y en a toujours deux plus faciles, surtout quand on joue pour les meilleurs clubs italiens ou espagnols. Et puis, si on rate un match, on peut essayer de se rattraper au match suivant. Mais quand on est dans le money-time, quand chaque match compte vraiment, quand on a besoin de clutch-player pour reprendre à nouveau le langage NBA – sport dans lequel cette qualité est primordiale pour être considéré comme un grand, il ne se ferait pas un peu dessus le Zlatan ?

D’une moyenne de 0,39 but par match en matchs de poule, les performances du suédois tombent à 0,14 en phases finales ! Quatre misérables buts en dix ans de carrière ! Messi en est déjà 26, Ronaldo à 20…la comparaison est rude pour celui qui se considère parmi les plus grands. Son principal fait d’arme ? Un doublé contre Arsenal en quart de finale avec Barcelone. Effacé dès le match retour pour le quadruplé de Messi….

L’exemple opposé est celui de Shevchenko. L’ukrainien, déjà décisif quand il était à Kiev, preuve en est son triplé au Camp Nou en 1997, voit sa moyenne passer de 0,42 but par match en poule à 0,58 en phases finales. Et il n’a pourtant pas été aidé par sa période à Chelsea…Je n’oublie pas non plus le maître Raul, tueur dans l’âme et double buteur en finale de Ligue des Champions en 2000 et 2002.

Mais après tout, je suis peut-être un peu dur avec Ibrahimovic, aller loin en Ligue des Champions, c’est pas si facile, même si on a joué avec Messi, Seedorf, Del Piero… Mais alors comment expliquer sa moyenne la plus basse de 0,13 but par match face à des clubs du Big 4 européen autrement que par une baisse de niveau quand l’adversité se fait plus dure ?

Marquer contre le BATE Borisov, le Celta Vigo, le Rapid Vienne, c’est important mais c’est quand même plus facile. Même Bruno N’Gotty peut le faire. Mais s’arracher comme Drogba contre Barcelone et le Bayern, mettre une tête entre Vidic et Fedinand comme Messi, claquer un doublé en finale contre Liverpool comme Inzaghi, c’est un autre niveau. Une fois de plus, mis à part Morientes, Zlatan est complètement largué…

Ne vous méprenez pas, si j’ai volontairement mis le pied dans cet article (après tout, les chiffres sont là), j’apprécie beaucoup Ibrahimovic. C’est un énorme coup pour le PSG, une très belle promo pour la Ligue 1. Sa grande gueule, son jeu, ses buts, tout est génial chez lui. Je ne doute pas non plus qu’il marquera des valises de but dans notre bon championnat de France et contre le Dinamo Zagreb. Mais, messieurs Leonardo et Al-Khelaïfi, pour ramener la Ligue des Champions à Paris, il va falloir faire encore plus fort. Parce que c’est pas Ménez, Nenê et Lavezzi qui en seront capables.

SIR GUY

À lire aussi : 

Moi, Philippe, supporter du PSG tout juste sorti du coma

EXCLUSIF : Le coup de fil de Zlatan Ibrahimovic à Silvio Berlusconi

Le triplé inversé ou les plus grands clubs losers de l’histoire

Vicente del Bosque est-il le meilleur entraîneur de foot de l’histoire ?

Publicités

8 réflexions au sujet de « Pourquoi le PSG ne gagnera jamais la Ligue des Champions avec Zlatan Ibrahimovic ? »

  1. Merci Sir Guy d’oeuvrer pour le recrutement du PSG… Je vais transmettre ce tableau comparatif des meilleurs buteurs de C1 au président du club de la capitale, il choisira ses recrues pour l’année prochaine. En meme temps, seuls C Ronaldo et Messi ne sont pas encore trop vieux pour jouer encore à un haut niveau. Bon bah voilà, je vous annonce C Ronaldo et Messi au PSG l’année prochaine 🙂

  2. Ping : La Juventus Turin, européen (presque) convaincu | Guy Truite

  3. Ping : Le 11 type d’Hollywood – stars et paillettes | Guy Truite

  4. Ping : 10 choses que tu ne peux pas faire un weekend sans Ligain | Guy Truite

  5. Ping : La chronique d’Anna Guyntour: Victime de la Zlatanisation de la France | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s