10 bonnes raisons de suivre le foot aux JO de Londres 2012

ryan_giggs_jeux_olympiques_2012_londres_grande_bretagne_football_photo

Aviron, 3000m steeple, 50km marche, canoë-kayak, équitation, haltérophilie, tir à l’arc, tennis de table…Au milieu de ces compétitions improbables qui ne vivent médiatiquement qu’une fois tous les quatre ans – injustement ou pas, ce n’est pas le débat – le football, notre football adoré, se fait une place mineure aux Jeux Olympiques. Et pourtant, cette édition 2012 a vraiment de la gueule. Voici donc 10 bonnes raisons de regarder le football lors de ces JO de Londres 2012, y compris sur France Télévision.

1. Pour voir Ryan Giggs disputer une compétition internationale

Ryan Giggs aura donc du attendre ses 38 ans pour pouvoir enfin participer à une compétition internationale. Nommé capitaine de cette équipe britannique dans laquelle il a été appelé avec Craig Bellamy et Micah Richards pour encadrer les jeunes, il aura pour mission de ramener l’or en terre britannique, tout juste 100 ans après le dernier titre olympique conquis par la sélection britannique. Une mission à la mesure du futur Sir Giggs.

2. Pour connaître le vrai niveau des starlettes brésiliennes

Lucas, Oscar, Damiao, Ganso, Neymar…Tous ces noms noircissent rubriques de transferts et nourrissent fantasmes de supporter. Mais qui a déjà vu ces brésiliens jouer ? Tous annoncés comme de véritables phénomènes, les JO seront l’occasion de vérifier s’ils s’orientent plus vers une version folklorique du football brésilien à la Denilson ou s’ils sont de vrais footballeurs comme Ronaldo, Ronaldinho ou Kaka. Il leur faudra dans tous les cas assurer parce qu’associés aux déjà confirmés Thiago Silva, Hulk, Marcelo et Pato, le Brésil fait figure d’archi favori dans une compétiton qu’il n’a jamais remportée.

3. Pour savoir si on va encore se payer 10 ans de règne espagnol

Champion du monde, double champion d’europe, champion d’europe des moins de 21 ans, l’Espagne veut étendre sa domination footballistique mondiale en s’emparant de la médaille d’or, 20 ans après les JO de Barcelone. Avec cette année De Gea, Azpilicueta, Jordi Alba et Mata en successeurs désignés de Canizares, Guardiola et Luis Enrique. Qu’on les arrête por favor !

4. Pour confirmer que l’Uruguay est bien le meilleur pays actuel d’Amérique du Sud

Après sa demi-finale à la coupe du monde 2010, sa victoire en Copa America en 2011, 2012 doit être l’année de la confirmation pour la Celeste et l’occasion de renouer avec la gloire de 1924 et 1928. Pour cela , Oscar Tabarez pourra s’appuyer sur un duo d’attaquants Cavani-Suarez qui a de quoi faire trembler les jeunes puceaux du tournoi.

5. Pour se rappeler que Park Chu-Young est bien toujours footballeur

26 août 2011, Park Chu-Young se rend à Lille pour s’engager avec les champions de France. 24 heures plus tard, il est à Londres et s’engage à Arsenal. 1 an plus tard, il est porté disparu pour le football après une année quasi blanche, entre 6 bouts de matchs avec Arsenal et des rumeurs l’envoyant faire son service militaire en Corée. Avec ces JO, la famille Chu, Young ou Park peut être rassurée, leur fils n’est pas en camp de travail ou enfermé dans la cave d’Arsène Wenger. Une chance que n’a pas Chamakh.

park_chu_young_arsenal_but_photo

6. Pour se remémorer Giovani Dos Santos

Annoncé un peu trop rapidement comme un nouveau phénomène made in Masia, preuve de l’engouement irrationnel des amateurs de football pour le centre de formation de Barcelone, le mexicain apparaît complètement perdu depuis son transfert à Tottenham en 2008. Prêté tour à tour à Ipswich, Galatasaray et à Santander, il semble revivre sous les couleurs de son pays avec qui il compte déjà 59 sélections à tout juste 23 ans. Suffisant pour ramener une première médaille olympique au pays de Pancho Villa ?

7. Pour voir la Nouvelle-Zélande jouer au foot

Invaincue lors de la coupe du monde 2010, la Nouvelle-Zélande va avoir l’occasion de prouver qu’elle sait aussi jouer avec un ballon rond. Véritable rêve de commentateur pour Christian Jeanpierre; qui verrait cette équipe comme la symbiose parfaite entre ces deux plus grandes passions, le football et le rugby; cette équipe n’a qu’un seul inconvénient, son surnom grotesque : les All Whites.

8. Pour admirer la nouvelle coupe de cheveux de Pierre-Emerick Aubameyang

Auteur de 16 buts en championnat l’année dernière, dont certains décisifs, Pierre-Emerick a prouvé à son papa, recruteur au Milan AC, que le piston familial pouvait parfois réussir. Il doit désormais prouver à l’Afrique que son talent peut s’exprimer ailleurs que sur les terrains de Ligue 1, dans une compétition qui a vu triompher le Nigéria d’Ikpeba, Kanu et Okocha ou encore le Cameroun d’Eto’o, M’Bami et Geremi. Reste plus qu’à régler ce problème de coiffeur en revanche…

9. Pour savoir qui va succéder à l’Argentine de Messi, Agüero, Lavezzi, Riquelme, Di Maria et Mascherano

Le plus important dans tout ça est quand même qu’un titre olympique est en jeu ! Si les JO sont avant tout faits pour l’athlétisme, le basket ou la natation, une médaille d’or ne se refuse pas. Surtout quand on voit les noms des précédents vainqueurs. Parce qu’à force de critiquer son niveau avec l’Argentine, on en oublie que Lionel Messi a été champion olympique en 2008. Encore un truc que Cristiano Ronaldo n’a pas.

10. Pour nous faire patienter

On ne va pas se mentir, malgré l’Euro, on est en manque total de football depuis fin mai. Comme de vulgaires junkies, l’amateur de football doit se contenter de matchs amicaux dans un cadre champêtre et de tournées internationales l’obligeant à regarder des matchs la nuit ou, pire, en différé pour assouvir son besoin. Alors les JO sont l’occasion de nous amener tranquillement vers le 11 août, jour de finale et, surtout, week-end de reprise de cette bonne vieille Ligue 1 !

SIR GUY

À lire aussi :

Le 11 type de l’été

Joyeux anniversaire…Olivier Quint et Ryan Giggs

Exclusif : La lettre de motivation de Luis Suarez à Leonardo

EURO 2012 : Bilan du nouveau paysage footballistique européen

Publicités

Une réflexion au sujet de « 10 bonnes raisons de suivre le foot aux JO de Londres 2012 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s