Les vérités de Jérémy Ménez sur l’Euro 2012 : Le bruit et la fureur

jeremy_menez_france_ukraine_euro_2012_but_photo

De retour à Paris après un Euro plus que mitigé, j’ai contacté Jérémy Ménez pour lui demander de m’écrire quelques lignes sur son ressenti à propos de la compétition.  Un témoignage poignant et pour le moins saisissant, qui, loin de tout cynisme révèle l’ampleur du drame vécu à Knysna.

Je comprends rien. En fait y’a pas longtemps, c’était marrant au début, on m’a demandé de changer d’équipe pendant l’été. Je pouvais rejouer avec tous mes potes de l’école de foot. Et puis c’était bon t’as vu, au début on jouait que contre des roux ou des blonds ! Le premier match c’était des anglais. Samir il a bien assuré là, il a planté… tranquille… c’est le principal.

Après on a joué contre une bande de bâtards tout blond. Eux, je comprenais rien,  on jouait dans leur pays tout pété. Déjà qu’on avait un hôtel pourrave. Par contre c’était mortel, y’avait des bonnes meufs partout, des putes partout dans ce pays. Mais dans l’équipe y’avait le gars avec sa gueule chelou…le mec avec sa balafre ! le mec, il m’a dit « t’es ouf mon frère va pas aux putes, je te déconseille, tu vas avoir trop d’emmerdes ». J’avais envie de le défoncer. De quoi y se mêle avec sa gueule ravagée lui ? … Et puis Karim aussi il m’a dit « sérieux Jérémy, te fais pas de putes, ça va être chaud pour toi sinon ». Donc pas de putes, c’est con t’as vu… j’ai mis un but, j’avais envie de baiser après.

Après on a joué contre d’autres blonds. Mais j’sais pas au début l’enculé de coach il m’a mis sur le banc. Le match il est partit en couille, c’était tendu. Y’avait le mec qui jouait chez les italiens avec moi, il m’appelait toujours « bas du front » alors que lui, ce gros pédé, il avait toujours les cheveux longs. Et le gars, il s’est pris un carton. Le coach il était grave vénère. Y’avait Hatem aussi, je voyais il était naze alors le coach l’a remplacé par le renoi chelou qui parle jamais… le vieux là. Le coach je l’ai vu, il a rigolé le batârd quand il m’a regardé et il m’a dit « Jérémy, va t’entraîner». C’est un ouf lui. Le mec il voit pas qu’y’a un match sur le terrain ? j’peux pas m’entraîner ! Donc il m’a fait courir sur le bord du terrain pour remplacer Samir. Moi j’avais pas envie de jouer, j’avais envie de chier. Bref, on a perdu contre les pédales en jaune. Mais les enfoirés ils ont un immigré trop fort devant, le mec il est brun, il est bien pédale aussi avec ses cheveux longs, mais il est grand l’bâtard il met sa jambe au dessus de ma tête.

Je voyais le lendemain ils lisaient un journal et tout le monde gueulait. Ils disaient que les gars du journal c’étaient des enculés. Samir il était vénère. Il arrêtait pas de dire que c’était tous des fils de pute d’façon. Moi, j’lis pas le journal t’as vu. Comme ça je m’énerve pas. C’est écrit tout petit et t’as les mains toutes noires après. T’es un ouf. Un journal. Old school ma gueule.

J’ai pas eu le temps de me reposer … on nous a demandé de jouer contre l’équipe de Barcelone. Je croyais qu’on jouait contre des pays, mais là on jouait contre les petits de Barcelone. Ils sont trop forts les gars, je les kiffe ! j’leur ai demandé où il était Messi. J’voulais rentrer à panam avec son maillot et une petite dédicace t’as vu.. beaugosse !!.. Mais en fait il était pas là. Je comprends rien. L’enculé de coach il m’a encore mis sur le banc. Il nous a fait quand même fait rentrer avec Samir après plus d’une heure de jeu. Enculé va.  Et moi t’as vu j’suis un attaquant donc quand j’ai vu que tous les espagnols ils étaient dans notre défense, je me suis dit qu’y’avait de la place devant. Donc j’y suis allé. Mais y’a le gardien, il m’a gueulé dessus « hey bas du front redescend, viens défendre !! ». Je lui ai répondu « Va te faire enculer toi ». Enculé va. Moi, en défense ? Pédé va. Après lui c’est l’arbitre qui m’a cassé les couilles avec son carton jaune….c’est un italien t’as vu … j’avais un peu appris la langue quand j’étais à Rome donc  je lui ai dis d’aller se faire enculer dans sa langue. Mais tu vois, les gars de Barcelone, ils ont gagné. Ils sont trop forts j’te dis. J’kiffe !!

Et là, genre on m’a dit qu’on rentrait à Panam. Je comprends rien. J’étais vénère. On avait gagné qu’un match. Y’avait trop d’embrouilles dans le vestiaire. Des gars qu’ont commencé à se chauffer, Hatem, Samir, Karim. Moi j’avais juste à l’œil le gardien là. Enculé. Le coach aussi je le fixais droit dans les yeux. Enculé va.

Quand on est arrivé à Panam il s’est barré le grand et ils ont mis le petit là à sa place, le coach de Marseille. T’es un ouf ?! Marseille ! Marseille ! On t’encule ! … T’inquiète petit, quand tu vas arriver : ici c’est Paris. Enculé. J’vais lui mettre la misère. En plus, avant de se barrer, le grand il a dit que je devais aller au conseil de discipline. Rien à foutre moi. Virez-moi, vas-y, trois jours s’tu veux. J’m’en bats les couilles t’as vu.

Mais en fait, je comprends rien. On m’a dit que je retournais au PSG. Y m’ont dit : « Jéremy, tu retournes à Paris pour reprendre l’entraînement ». Du coup j’suis content. Je vais retrouver le gros là. L’italien qu’est tout rouge ! Lui c’est un bon papi ! Il veut même que je devienne le boss de l’équipe. J’vais les cadrer tous les enculés. Mais au final t’as vu, je comprends rien sur tout ce qui s’est passé.

Propos recueillis par GUY NESS

À lire aussi :

L’hymne du PSG : bande d’Enfoirés va !

Le Courrier des Lecteurs de Guy Truite – Episode 1

Le Courrier des Lecteurs de Guy Truite : le meilleur buteur de tous les temps

Advertisements

11 réflexions au sujet de « Les vérités de Jérémy Ménez sur l’Euro 2012 : Le bruit et la fureur »

  1. Je trouve ca facile et convenu….c’est du vide de journaux rempli avec des « enculé »…ça a dû demander du boulot….

    • On essaie, n’en doute pas. On fait de notre mieux. C’est souvent dur, ça demande souvent du boulot c’est vrai. Hélas, on ne peut pas toujours faire l’unanimité. J’suis certain que tu n’y verras pas de problèmes 🙂

      • Tu peux pas me dire que y a du taff là-dessus!!! un enfant de 15 ans trouverais la moitié de ces « blagues », ce qui a du te demander le plus de temps ces le paragraphe d’intro non??….Je suis pour la critique (quelle soit positive ou pas), la preuve mais là j’ai eu du mal à aller au bout…

  2. Ping : Pierre Issa, le plus français des sud-africains | Guy Truite

  3. Ping : La coupe d’europe des pré-reléguables ; une petite mélodie marketing | Guy Truite

  4. Moi, je trouve inadmissible que le sélectionneur fasse encore appel à lui après toute cette déclaration. Le naze, il ne sait même pas pourquoi il a été à l’Euro ! En tout cas, les 2 autres ont bien retenu la leçon avec leur histoire avec les escort girls. Tout n’est pas perdu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s