Qui sera le futur numéro 7 de Manchester United ?

best_cantona_beckham_ronaldo_7_manchester_united_photo

Alors que l’on fête cette semaine l’anniversaire des deux plus grands n°7 de l’histoire de Manchester United, George Best hier et Eric Cantona demain, un des plus célèbres numéros du monde cherche repreneur. Michael Owen, pas le plus emblématique des représentants, a en effet annoncé qu’il quittait les Red Devils, laissant ainsi le légendaire n°7 libre. La question se pose maintenant : quel joueur aura l’immense honneur de revêtir le maillot rouge de Manchester United floqué de ce numéro chargé d’histoire ? Petit tour d’horizon des 7 principaux nommés à cette succession, sorte de Palme d’Or du football mancunien.

Un ailier droit increvable et travailleur comme Steve Coppell : Antonio Valencia

Steve Coppell porta le n°7 mancunien entre 1975 et 1983, années aux cours desquelles il fit remonter le club en première division et avec qui il remporta la Cup en 1977, premier titre majeur des Red Devils depuis le départ à la fin des années 70 des Best, Law et Charlton. Valencia n’est pas le joueur actuel le plus spectaculaire ni le plus bankable de l’effectif mancunien mais il porterait très certainement avec honneur ce numéro 7. Ce serait toujours mieux que ce vilain 25.

Un futur Ballon d’Or venant d’un petit pays du football comme George Best : Eden Hazard

J’entends déjà les cris et les insultes. “Quoi, ce Belge ballon d’or ? Mais il a rien prouvé !!!”. “Best c’était la classe. Hazard, c’est un gros cake”. Et bien non, je crois qu’il y a bien plus de points communs entre ces deux joueurs qu’on pourrait le croire. D’un point de vue du jeu d’abord. Hazard et Best ont en commun cette capacité à provoquer, à créer des brèches et inventer des solutions là où il n’y en a pas. Ensuite ils ont tous les deux joués très jeune en professionnel, 17 ans pour les deux. Enfin, Hazard comme Best avant lui, aura plus de chances de briller en club qu’avec son pays, à moins que la génération dorée de jeunes Diables Rouges confirment son potentiel. Il manque en revanche un côté rock’n’roll et alcoolisé au futur ex-lillois, même si sa célébration de but face à Nancy à la pinte de bière promet de belles choses à ce niveau. Après, il faut encore qu’il choisisse United…

Un milieu offensif créateur, buteur et passeur comme Bryan Robson : Shinji Kagawa

Robson est sans aucun doute un des plus grands joueurs de Manchester United à avoir porté ce n°7. Arrivé au club en 1981, il ne le quittera qu’en 1994, devenant au passage le joueur de Manchester United de l’histoire ayant disputé le plus de matchs avec le brassard de capitaine. Au cours de ces années, il affrontera avec force ces années 80 maudites voyant l’ennemi Liverpool triompher aussi bien en Angleterre qu’en Europe (6 titres de champions, autant de coupes nationales et 2 Ligues des Champions), verra arriver un jeune entraîneur écossais en 1986 et se verra récompenser, malgré de nombreuses blessures, de sa loyauté et de son talent par deux titres de champion et une Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe. Certes, Kagawa serait une version un peu plus exotique de l’anglais et ouvrirait très certainement un nouvel ère de numéro 7 à Manchester United, plus international, mais ce serait également une très bonne pioche.

Un français ultra-talentueux mais caractériel comme Eric Cantona : Hatem Ben Arfa

Et si Sir Alex tentait un gros coup de poker ? Au début des années 90, il avait recruté le français,champion d’Angleterre avec Leeds tout juste un an après avoir quitté en paria la France, fatiguée par ses excès et ses coups de gueule (n’est-ce pas Henri Michel ?). Certes Hatem n’a pas été champion avec Newcastle (manquerait plus que ça) mais il a enfin montré, au moins sur les derniers mois, des preuves concrètes de son talent, chose que l’on avait un peu oublié chez nous après les épisodes lyonnais et marseillais très mitigés. Et puis Ferguson s’est quand même fait une spécialité de transformer le talent de grands espoirs en joueurs confirmés, Ronaldo et Rooney étant les deux derniers exemples.

Un ailier droit centreur anglais comme David Beckham : Aaron Lennon

Il n’existe plus beaucoup de joueur aussi spécialiste que Beckham. Alors que la mode est aujourd’hui de mettre des gauchers sur la droite pour qu’ils puissent repiquer dans l’axe, mettre un droitier sur son côté naturel pour centrer, cela parait presque irréel. Aaron Lennon est un de ces joueurs. Physiquement et dans le jeu, rien à voir avec Beckham. Celui qui a dit non au PSG cet hiver a toujours basé son jeu sur son pied droit, incroyable de précision. Lennon lui est plus moderne, explosif et rapide. Mais celui qui se partage déjà le n°7 de Beckham avec l’équipe d’Angleterre avec l’ignoble Theo Walcott pourrait-il également hériter de celui de Manchester United ?

Un portugais dribbleur au look de beauf comme Cristiano Ronaldo : Nani

Comme Ronaldo, Nani a été formé au Sporting Lisbonne. Comme Ronaldo, il a débarqué à Manchester alors qu’il avait encore du lait au coin des lèvres, à 19 ans (18 pour Cristiano). Comme Ronaldo, il aime les grigris et les passements de jambes. Comme Ronaldo, il est parfois très agaçant. Tout cela amènerait assez logiquement le portugais à enlever le 1 devant le n°17 qu’il porte actuellement. Après, ce ne serait pas le choix le plus classe…

Un attaquant en fin de carrière ancienne gloire d’un club rival comme Michael Owen : Didier Drogba

La sensation ! Didier Drogba vient d’annoncer qu’il quittait Chelsea après une fin de saison de rêve pour lui et son club, vainqueur de la Cup et de la première Ligue des Champions de son histoire. Dans quelques jours, une fois son départ digéré par les supporters des Blues, il annonce que “son grand saut dans le vide, dans l’inconnu” se trouve en fait à 300 km au nord de Londres, à Manchester, chez les rivaux de United. Le n°11 étant la propriété de l’immortel Ryan Giggs, Drogba doit se rabattre sur le n°7. Et embrasser la légende d’un club à l’histoire riche après avoir écrit celle d’un autre.

SIR GUY

A lire aussi : 

Les 10 commandements de Sir Alex

Joyeux anniversaire Teddy Sheringham, le roi du featuring

Joyeux anniversaire…Olivier Quint et Ryan Giggs

Joyeux anniversaire…Paul Scholes

L’Angleterre, l’autre pays de la Champion’s League

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Qui sera le futur numéro 7 de Manchester United ? »

  1. Ping : 11 type Karaoké | Guy Truite

  2. Ping : Top of the Pops Premier League – Bilan 2011-2012 | Guy Truite

  3. Ping : Les joueurs de Ligue 1 à Chelsea ou le destin d’Eden Hazard | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s