Le triplé inversé ou les plus grands clubs losers de l’histoire

arjen_robben_chelsea_bayern_ligue_des_champions_2012_photo

Didier Drogba vient de se lancer et de marquer l’ultime tir au but de cette finale de Ligue des Champions. Manuel Neuer n’a rien pu faire, Chelsea remporte la Ligue des Champions 2012 après un scénario aussi incroyable que le match était chiant. C’est ainsi que s’est terminée cette saison finalement blanche pour les allemands qui sont parvenus à réaliser un triplé inversé, chose assez rare dans l’histoire du football. Terminer deuxième de son championnat, perdre en finale de coupe nationale et repartir d’une finale de Ligue des Champions avec la médille du finaliste est en effet assez rare. Ils ne sont que quatre clubs à l’avoir fait. Dont les deux finalistes de cette année. Retour sur ces beautiful losers.

FC BARCELONE 1985-86

Le club catalan aura donc été le premier a tout perdre alors qu’il pouvait tout gagner. Bien loin des gentils winners de maintenant, le club catalan était à l’époque bien loin de son aura actuelle. La saison 1985-86 aurait pu être cette année charnière qui aurait fait passer les Blaugranas dans une autre dimension. Elle sera un cauchemar.

Au cours d’une décennie qui fera du loser la norme (le Real en 1981, la Juventus en 1983 et l’AS Rome à domicile en 1984), le FC Barcelone sera le seul à vraiment tout perdre. Largué en championnat par le club madrilène, le FC Barcelone terminera deuxième à 11 points des Merengue. Tant pis, semblaient se dire les hommes de Terry Venables, il reste les coupes. La Coupe d’Espagne était elle loin d’être gagnée d’avance face au 4ème du championnat, Saragosse. Elle sera perdue 1-0.

Mais c’est en Ligue des Champions que la désillusion sera la plus grande. Après s’être qualifié miraculeusement en finale après avoir perdu le match aller des demi-finales 3-0, les catalans tomberont sur un mur roumain en finale, Helmuth Duckadam, qui les empêchera de marquer lors des 4 tirs aux buts tentés après un triste 0-0 après prolongation.

BAYER LEVERKUSEN 2001-02

Le Bayer Leverkusen s’est octroyé à la fin des années 90 le titre de plus grand loser d’Allemagne. En 1997, ils perdent le titre à seulement deux points du Bayern. Trois ans plus tard, ils se font à nouveau battre par le Bayern, cette fois-ci à la différence de buts, la faute à une défaite lors de la dernière journée avec notamment un but contre son camp de Michael Ballack. Un peu comme si Montpellier avait perdu à Auxerre. Une honte au pays de la gagne à tout prix.

Mais la saison 2001-02 doit marquer un tournant, les faire passer dans le cour des winners. Ce sera hélas leur plus grande désillusion. Battu en finale de Coupe d’Allemagne par Schalke 04, à nouveau deuxième du championnat à seulement un petit point du Borussia Dortmund, la chance semblait enfin leur sourire avec cette inespérée finale de Ligue des Champions. Sauf que Zinedine Zidane avait décidé de marquer le plus beau but de l’histoire de la Ligue des Champions. Verlierer.

CHELSEA 2007-08

Avant de conjurer le sort cette année, Chelsea était un club qui ne parvenait pas à s’élever aux niveaux des plus grands d’europe. Certes, ils étaient toujours bien placés, champion en leur pays, vainqueurs de coupes nationales. Mais niveau européen, ce n’était pas ça, la faute à Barcelone ou Liverpool. En 2008, malgré le départ avec fracas du gourou Mourinho en cours de saison, les Blues parvinrent enfin à se hisser en finale de Ligue des Champions.

C’était donc leur année, malgré la défaite en finale de League Cup face à Tottenham, malgré le titre lui ayant échappé au profit de Manchester United, la Ligue des Champions représentaient tout pour les hommes d’Abramovitch. Signe du destin, la finale se jouait en Russie, pays d’origine du président des Blues. Mais c’était sans compter sur le synthétique de Moscou, qui joua des tours au captain John Terry, et à la nonchalance de Nicolas Anelka. Et Manchester United d’être à nouveau le bourreau de Chelsea.

BAYERN MUNICH 2011-12

Dernier en date, et tout juste 10 ans après Leverkusen ce Bayern Munich a fait très fort. Déjà parce que quand on parle de ce club, ce sont des images de gagne et de succès que l’on a, de fiers vainqueurs bombants le torse, de bourreaux de naïfs innocents romantiques stéphanois. Sauf depuis qu’Arjen Robben est au club. Car le hollandais est le symbole de cette loose allemande.

2010 avait déjà été une sale année pour lui. Défait en finale de Ligue des Champions par l’Inter de Milito et par l’Espagne d’Iniesta en finale de Coupe du Monde, avec au passage un face à face raté mémorable face à Casillas, il a remis ça cette année, de manière éclatante. Après un penalty raté lors du match décisif pour le titre face à Dortmund, il en aura raté un nouveau, le même, en prolongation de Ligue des Champions face à Chelsea et n’aura pas eux les eier d’en retirer un pendant la séance de tirs aux buts. Le tout pour une finale de coupe d’europe disputée à domicile…Il en aura quand même réussi un en finale de Coupe d’Allemagne mais bon, quand on perd 5-2, pas de quoi être fier.

En 2002, après les échecs de Leverkusen, l’Allemagne avait perdu en finale de Coupe du Monde face au Brésil, faisant de Michael Ballack le plus immense perdant de l’histoire du foot. En 2012, l’Allemagne va-t-elle perdre en finale de l’Euro et Bastian Schweinsteiger reprendre le flambeau ?

SIR GUY

A lire aussi : 

– TOP 10 – Demi-finales retour de Ligue des Champions

Jupp Heynckes ou l’Allemand glorieux du Real Madrid

Christian Jeanpierre, une vie de Thierry

Interview de Kader Boudaoud, mister FA Cup de France Télévisions

Joyeux anniversaire Mourad Meghni et les ex-futurs Zinedine Zidane

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le triplé inversé ou les plus grands clubs losers de l’histoire »

  1. Ping : Top of the Pops Premier League – Bilan 2011-2012 | Guy Truite

  2. Ping : EURO 2012 – Pourquoi l’Angleterre va être championne d’Europe | Guy Truite

  3. Ping : Pourquoi le PSG ne gagnera jamais la Ligue des Champions avec Zlatan Ibrahimovic ? | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s