Top 5 du Southampton FC ou de l’Angleterre qui forme

southampton_club_photo

Le week-end dernier, le club de Southampton, petite ville portuaire du sud de l’Angleterre, a validé son ticket pour la Premier League pour la saison prochaine en compagnie de Reading, sept ans après avoir quitté l’élite du football anglais. Club historique au pays de Benny Hill malgré une seule victoire en Cup en 1976 comme trophée majeur, cette équipe se démarque par une politique de formation très avancée dans un pays privilégiant toujours plus les talents étrangers et les livres sterling et aura offert ces dernières années certains des meilleurs joueurs du Royaume. Top 5 de ce Southampton FC.

1. Matt Le Tissier (1985-2002)

matt_le_tissier_southampton_photo

La légende. Arrivé à 17 ans au club, il ne le quittera qu’à 34 ans après 540 matchs et 210 buts pour les Saints. Ses premiers pas en première division anglaise auront lieu lors de la saison 1986-87. Il est depuis devenu le capitaine emblématique de ce club, le premier milieu à atteindre les 100 buts en Premier League et accessoirement un des joueurs les plus spectaculaires des années 90.

Alors certains lui reprocheront son manque d’ambition, sa nonchalance et sa vilaine tête d’anglais, d’autres comme moi respectent profondément son attachement à un seul club et son détachement vis-à-vis des dictâtes de la sacro-sainte philosophie de la performance et de la gagne. Forever Matt, le Mozart du foot anglais.

2. Alan Shearer (1986-1992)

alan_shearer_southampton_photo

Avant de devenir le buteur de Blackburn et la légende de Newcastle, Alan Shearer avait terminé sa formation à Southampton. En 1988, il fit en effet ses débuts en première division anglaise face à Chelsea sous le maillot rayé rouge et blanc à 18 ans. Il annoncera dès son deuxième match la couleur de la carrière à venir en claquant un triplé à Arsenall, devenant ainsi le plus jeune joueur à réaliser cette performance (record en cours).

Malgré ces débuts tonitruants, Shearer marquera peu les deux années suivantes avant de se faire une vraie place entre 1990 et 1992. A l’été 1992, il sera vendu pour 4 M€ à Blackburn avec qui il remportera le titre de champion d’Angleterre en 1994-95. Chez les Saints, il laissera un bilan de 43 buts en 158 matchs, stats ridicules par rapport au reste de sa carrière mais prometteuses à 22 ans, l’âge de son départ.

3. Theo Walcott (2000-2006)

theo_walcott_southampton_photo

Depuis les années 2000, les formateurs de Southampton ont apparemment trouvé une formule magique pour produire à la chaîne des ailiers rapides, explosifs et à forte valeur ajoutée. Cela a commencé avec Walcott. Le joueur d’Arsenal est arrivé au club à 11 ans et en est parti à seulement 17 ans, la faute à un vieux pervers français habitant à Londres étant prêt à débourser 15 M€.

Il n’aura donc fait profiter les supporters des Saints de son talent surestimé qu’une seule saison en Championship (la deuxième division anglaise), année au cours de laquelle Harry Redknapp était l’entraîneur du club, l’année suivant la relégation du club après 27 ans passés dans l’élite. Six ans plus tard, le petit Theo n’a pas évolué.

4. Gareth Bale (2005-2007)

gareth_bale_southampton_photo

Après s’être frotté à l’extrème droite avec Walcott, Southampton pencha très nettement à gauche avec Gareth Bale. Basé sur le même moule que l’anglais, les formateurs avaient semble-t-il un doute sur la formule pour les gauchers et préférèret dans un premier temps faire joueur le gallois arrière central.

C’est d’ailleurs un arrière gauche que Tottenham acheta en 2007 pour 12 M€. Somme importante pour un joueur de tout juste 18 ans et n’ayant que 40 matchs en deuxième division anglaise dans les jambes. Depuis, il a petit à petit monté d’un cran pour être maintenant ailier gauche, à la même place que son idole Ryan Giggs. Gareth avait quand même montré quelques habilités avec son pied gauche à Southampton, notamment sur coup-franc…

5. Alex Oxlade-Chamberlain (2000-2011)

alex_oxlade_chamberlain_southampton_photo

Dernier né de l’usine à champion de Southampton, AOC est un parfait mix entre les deux précédents cités. Puissants et explosif comme Bale, rapide et percutant comme Walcott, il partage également avec ce dernier un transfert à sensation à Arsenal l’été dernier à tout juste 18 ans et pour 18 M€. Orgasme ultime de Wenger, Chamberlain s’est déjà fait une place de choix chez les Gunners, faisant même passer le vieux Walcott pour un petit puceau venant d’arriver. Au point d’être appelé pour l’Euro ?

Who’s next ? Adam Lallana à 23 ans fait déjà office de vieux par rapports à ces  exemples mais semble être celui qui a repris le flambeau. Milieu offensif fait parti de l’équipe-type de l’année en Championship, il pourra prouver de quoi il est capable l’année prochaine en Premier League. Pour un destin à la Le Tissier ou pour un départ rapide ? L’avenir nous le dira mais Southampton confirmera que ce ce club est un des meilleurs pourvoyeurs de talent d’Angleterre. Peut-être la clé pour se maintenir.

SIR GUY

A lire aussi :

– Joyeux anniversaire…Matt Le Tissier

– Pourquoi je ne t’aime pas Theo Walcott

– 1994-95 : Britpop, dance and Blackburn Rovers

– Didier Drogba et les centenaires de Premier League

Publicités

5 réflexions au sujet de « Top 5 du Southampton FC ou de l’Angleterre qui forme »

  1. Ping : TOP 10 : Transferts Premier League 2012-2013 | Guy Truite

  2. Ping : EURO 2012 – Pourquoi l’Angleterre va être championne d’Europe | Guy Truite

  3. Ping : Le onze type de la NBA | Guy Truite

  4. Ping : Pourquoi le Sporting Club de Bastia mérite sa place en Ligue 1 ? | Guy Truite

  5. Ping : Pourquoi le Sporting Club de Bastia mérite sa place en Ligue 1 ? | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s