Bon anniversaire Steven Seagal – Le 11 type de la queue de cheval

Hier Steven “le briseur d’os” Seagal fêtait ses 60 ans. Tout cela ne nous rajeunit pas, nous qui à l’époque des vidéoclubs préférions louer “Piège en haute mer” ou “Justice sauvage” qu’un film de Scorsese ou de Kubrick. Alors pour rendre hommage au plus digne représentant de la série B au titre qui met la pression (précurseur des émissions pourries de la TNT), voila pour vous le 11 type spécial Steven Seagal : l’équipe de la queue de cheval !

Gardien : David Seaman

Il a osé ce que Steven n’a jamais fait : le combo queue de cheval – moustache. Original moche, de nombreux qualificatifs conviennent à ce look aussi peu sexy. Tout comme l’était également ce gardien de but anglais. C’était un peu l’anti Joe Hart avant l’heure (peu de gens se souviennent que le beau gosse a terminé sa carrière à City après ses années glorieuses à Arsenal). Malgré tout, rendons à l’homme de la mer ce qui lui revient : une carrière digne ce nom ! Film associé : Ultime décision

Défenseur : Luc Sonor

Le Steven antillais. Malgré son physique de bassiste de la Compagnie Créole (lui aussi semblait fier d’associer queue de cheval et moustache discrète), le défenseur fait partie des figures emblématiques de l’AS Monaco où il a disputé plus de 300 matches, ainsi que de nos albums Panini. Sa carrière d’entraîneur ayant tourné court, il passe de temps à autres ses samedis après-midis sur le plateau du Onze d’Europe.Film associé : L’ombre blanche

Défenseur : Teddy Bertin

Une version télé-réalité de Reynald Peydros (à bien y réfléchir, Teddy a bien la gueule d’un mec qui participe à Koh-Lanta). A bien regarder dans son CV, il semblerait que son passage à Marseille soit une anomalie, coincée entre Le Havre, Amiens, Chateauroux…Son mérite restera d’avoir plus fait trembler les mecs qui se mettaient dans les murs sur ses coup-francs que les fiets qui se trouvaient derrière ! Film associé : Nico

Défenseur : Martin Demichelis

Loin de moi l’idée de mettre en doute ses origines “argentines” (l’exil post-guerre aura au moins renforcé certaines équipes nationales). Après avoir fait son trou au Bayern, le défenseur s’est laissé tenté par le challenge Malaga, au même titre que Ruud ou la Toule. Comme quoi, à 31 ans on peut encore rêver qu’en Espagne il y ait une place pour un 3ème grand club…ou être vraiment attiré par l’argent ! Film associé : Mercenary

Défenseur : Eric di Meco

Quand on voit les “performances” de Jérémy Morel, on se dit que Di Meco à côté c’était quand même pas la même affaire. Pas de sourire, pas de pitité. Si un aillier osait le provoquer par ses dribles, il prenait le risque de perdre une cheville sur l’action qui suivait. Un vrai guerrier, avec un petit truc qui faisait la différence avec Taiwo…un peu de cerveau, mais seulement quand il faut ! RIP 100% Foot. Film associé : Echec et Mort

Milieu : Rafael Marquez

Une version GQ de Steven, sans doute celle qui correspond au musicien de blues. Il aurait dû faire partie du 11 type spécial Antonio Banderas, mais comme celui-ci a peu de chances (et peu d’intérêt) à voir le jour, nous mettrons donc un peu de poésie dans ce monde de brutes. Marquez, c’est classe, sauf peut-être son exil chez les NY Red Bulls. Le choix d’une ville aussi glam que lui ? Film associé : Machete (parce que ça se passe au Mexique)

Milieu : Jonas Gutierrez

Sur un malentendu, on pourrait le confondre avec Mario Yepes. Sauf que lui a la chance d’être titulaire indiscutable d’un club dont les matches passent souvent à la télé (l’effet Hatem Ben Arfa ?), alors petit à petit à petit on commence à s’habituer à son nom et à son style de jeu brouillon mais efficace !  Pas le même calibre que HBA, mais sans doute un rôle important dans le vestiaire. Film associé :  Mission Alcatraz, en hommage au maillot rayé des Magpies

Milieu : Frederic Meyrieu

La gueule de Renan Luce et la coupe de Sébastien Tellier. Une patte gauche qui a fait les beaux jours de Lens et de Metz, à l’époque où ces deux clubs de mineurs jouaient le haut du tableau. Pour rappel, Fred faisait partie de l’équipe lorraine vice-championne de France en 98. A peu de choses près, il aurait pu devenir une vraie star. Au lieu de ça, il a terminé sa carrière discrètement et apparaît de temps en temps sur OMTV ! Film associé : Terrain Miné (pas facile de jouer sur les pelouses du Nord)

Attaquant : Mickael Madar

Né en mai 68 à Paris, ça ne s’invente pas ! Il n’aura jamais vraiment été le tueur des surfaces qu’on attendait, mais sa carrière et sa dégaine n’auront pas laissé indifférent, notamment à Monaco et au PSG, son club de coeur. A noter un passage éclair en équipe de France lors de l’Euro 96 où il aurait passé la majeure partie des matches à apprendre l’anglais avec son dictionnaire Harrap’s sur le banc de touche, sans doute pour préparer son transfert à Everton 2 ans plus tard. Film associé : Shadow Man

Attaquant : Dado Prso

Cross-over entre Drazic et Teddy Bertin (vous voyez le style), Dado run run avait un nom prédestiné à devenir attaquant. Mais ce n’est pas particulièrement pour son individualisme que le croate s’est fait connaître, mais bel et bien pour avoir été l’un des principaux artisans de l’épopée monégasque de 2004, avant de traverser la Manche pour l’Ecosse. A noter qu’il a été élu 3 années consécutives Meilleur joueur croate de l’année. Perso, je dis chapeau. Film associé : Piège en haute mer

Attaquant : Zlatan Ibrahimovic

Au classement des joueurs têtes à claques, nul doute que le suédois ferait partie des nominés. Prétentieux, grande gueule, arrogant…tout y passe. Mais quel talent ! De ce côté là, il fait l’unanimité, comme en témoignent encore ses performances avec le Milan AC cette saison (29 buts aux dernières nouvelles). Qui plus est, il est connu pour sa pratique des arts martiaux, et en cela est désigné capitaine incontestable de ce 11. Ne reste plus qu’à gagner un ballon d’or pour boucler la boucle ? Film associé : Menace toxique

Allez, pour le plaisir, un petit hommage vidéo au raffiné Steven Seagal…

Hugguy les Bons Tuyaux

A lire aussi : Le 11 type des infidèles

Le 11 type des Oscars et des César

Le 11 type des humoristes

Publicités

6 réflexions au sujet de « Bon anniversaire Steven Seagal – Le 11 type de la queue de cheval »

  1. Ping : Interview de Kader Boudaoud, mister FA Cup de France Télévisions | Guy Truite

  2. Ping : Le 11 type des blessés | Guy Truite

  3. Ping : Le onze type de la NBA | Guy Truite

  4. Ping : Joyeux anniversaire Paolo Maldini, loser magnifique. | Guy Truite

  5. Ping : Qui es-tu toi, le footballeur devenu acteur ? | Guy Truite

  6. Ping : #LeFootballVrai par un journaliste vrai – Episode 5: Alexandre Pedro | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s