11 ans / 11 joueurs : Episode 1, FC Lorient

Le foot est un monde impitoyable pour les “petits” clubs. Comment en effet concilier la mise en place d’un effectif malin et compétitif et un maintien financier qui passe souvent par la vente de ses meilleurs éléments à des plus grands clubs ? Loin de nous l’idée de vouloir révolutionner le monde du foot en se faisant passer pour les Mélenchon du ballon rond, mais bien de se prêter à un exercice marrant : si les clubs avaient pu garder un joueur par an sur les 11 dernières années, à quoi pourrait ressembler son 11 type en 2012?

1er épisode aujourd’hui ; les Merlus de Christian Gourcuff, surnommé affectivement fournisseur officiel de joueurs marseillais !

Gardien : Fabien Audard

L’homme qui a déja eu droit aux honneurs de la rédaction dans l’équipe du X (bis) est un peu un choix par défaut, ne nous voilons pas la face. A croire que les pêcheurs sont effectivement plus à l’aise pour chercher les ballons au fond des filets. Néanmoins, Fabien a pour lui une fidélité sans faille au club orange, qualité dont peu de joueurs de cette équipe pourront se vanter.

Latéral droit : Christophe Jallet

Halte aux idées reçues. Non, Christophe Jallet n’a pas débuté sa carrière au PSG, et oui, il a déja eu des cheveux sur le crâne. A l’époque, il n’aurait sûrement pas été embêté par les mesures d’imposition annoncées par Hollande, mais  un moment donné, il faut aussi avoir un peu d’ambition. Et pour l’instant, force est de constater que la sienne mérite le respect, quand on voit qu’il a fait son trou au club des pétrodollars.

Défense centrale – Mickael Ciani

Un physique de déménageur qui voudrait faire du Rap. Un début de carrière sans faute, lui qui a été recruté à 25 ans pour devenir le pilier de la défense du champion de France en titre. Malheureusement, le conte de fée a tourné au vinaigre : entre des performances bordelaises en berne et une carrière en bleu assez courte et pourrie, Mickael cherche un second souffle. Aurait-il trouvé en Francis son gillot de sauvetage ? Réponse dans quelques mois.

Défense centrale : Laurent Koscielny

Ou comment faire rapide et efficace. 1 an chez les merlus lui aura suffi à se faire repérer par tonton Arsène et rejoindre ainsi son équipe de choristes (une pensée pour Jean-Baptiste Maunier). Qu’on aime ou non Arsenal, force est de constater que le choix est payant ! Devenu titulaire incontournable des gunners et pas forcément aidé par ses coéquipiers en défense, Koscielny fait aujourd’hui figure de futur cadre des bleus. Ne lui manque plus qu’à réussir sa puberté.

Latéral gauche : Jérémy Morel

Je vous entends déja parier que Morel sera dans les nommés au Ballon de plomb, mais je tiens à l’intégrer dans cet effectif pour 2 raisons majeures : d’une part la concurrence à ce poste n’est pas incroyable, il faut l’avouer. D’autre part, être l’élu pour remplacer Gabriel Heinze et se retrouver à jouer un quart de finale de Champion’s League, ça en fait rêver plus d’un en Bretagne. Jérémy je te respecte, au moins le temps de cet article !

Milieu défensif : Joris Marveaux

Frère de Sylvain et sosie non officiel d’Eric Abidal, Joris est resté 5 saisons à Lorient (à l’époque où le club évoluait en Ligue 2), avant  de tenter l’aventure Clermont Foot, puis de donner une autre dimension à son parcours en signant chez Loulou Nicollin. Grand bien lui en a pris quand on voit le parcours du club de la Paillade ces 4 dernières années. Un futur champion de France ?

Milieu droit : Karim Ziani

Pour certains, c’est un talent gâché. Lui qui aurait pu devenir une star en passant de Sochaux à Marseille n’y aura en fin de compte laissé qu’un souvenir mitigé. Exilé en Allemagne, il a fait plus parlé de lui pour ses frasques à l’entraînement que pour ses performances. Résultat : un long et lent exil hors des frontières européennes. A moins qu’il ne revienne en France pour entamer une 2ème carrière. On prend les paris ?

Milieu gauche : Seydou Keita

Le malien est sans aucun doute la star de l’effectif. Arrivé de Marseille en 2000 (pour une fois que le chemin se fait dans ce sens), il restera 2 ans au club, avant de s’imposer à Lens, puis à Séville. Depuis ? Il joue pour la meilleure équipe du monde, lui que Pep ‘la classe’ Guardiola considère depuis plusieurs saisons comme son 12ème homme. Seydou ? C’est beau …

Ailier droit : Baky Koné

L’homme qui apparaît dans le clip de Shakira a fait les beaux jours de Lorient. A l’époque, il marquait en moyenne 1 but tous les 2,18 matches, des stats qui aujourd’hui feraient bander APG. Champion de France avec Marseille en 2010, mais en manque de temps de jeu et usé par une santé en mousse, il a succombé aux sirènes du Qatar,. Depuis, Baky … koné pas la crise !

Ailier gauche : André Ayew

5ème joueur de l’effectif à avoir connu les joies du Moustoir et du Vélodrome (et encore, Abriel, Gignac & Amalfitano étaient pas dispos), André y a fait ses gammes et appris la ligue 1. C’est à se demander Si Gourcuff et Deschamps ne sont pas de mèche (“Christian, t’as fait du bon boulot avec le fiston Ayew, alors je suis cool, je vais te rendre la pareille et te débarraser de Morel, ça te va ? Promis, si ça se passe bien je te le rends l’an prochain…”). La saison 2011-2012 est plus compliquée pour Dédew, mais aucun doute qu’il rebondira très vite. Un futur grand !

Attaquant : Kevin Gameiro

Le cocu de l’équipe. Celui à qui on a promis monts et merveilles au Parc avant de recruter derrière lui des techniciens plus soucieux de leur ego que de lui faire des passes. Conséquence directe ? Le lusitanien risque de perdre une place à l’Euro qui lui semblait pourtant promise  il y a quelques mois. Mais avec ses 16 buts pour sa première saison dans un “grand” club, on peut dire que le passage à l’âge adulte est prometteur. L’an prochain, il terminera meilleur buteur de Ligue 1, c’est dit !

Alors, elle a de la gueule cette équipe, non ?

Hugguy les Bons Tuyaux

A lire aussi : Calendrier de l’en avant

Joyeux anniversaire Patrice Loko

Fabrice Abriel

Publicités

10 réflexions au sujet de « 11 ans / 11 joueurs : Episode 1, FC Lorient »

  1. André Aîe où ? n’a pas fait grand chose chez nous. J’aurait préféré un Feinduno ou un Darch’ (mais pas un Fiorese ou un Marlet)
    Sinon bel hommage !!

  2. Ping : Le Courrier des Lecteurs de Guy Truite – Episode 1 | Guy Truite

  3. Ping : La filiation en football : tel père tel fils ? | Guy Truite

  4. Ping : Pour toi le supporter marseillais, 10 raisons de gagner la Coupe de la Ligue | Guy Truite

  5. Ping : 11 ans / 11 joueurs : Episode 2, Ajax Amsterdam | Guy Truite

  6. Ping : 11 ans / 11 joueurs : Episode 3, l’AJ Auxerre | Guy Truite

  7. Ping : 11 ans / 11 joueurs : Épisode 4, Valencia CF | Guy Truite

  8. Ping : Joyeux anniversaire Lionel … et une pensée pour Ulrich Le Pen ! | Guy Truite

  9. Ping : Joyeux anniversaire Lionel Jospin … et une pensée pour Ulrich Le Pen ! | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s