20 mars 1991, OM – Milan AC : le dernier quart de finale de C1 des marseillais

 chris_waddle_but_om_milan_1-1_1991_photo

Dans une semaine l’OM va disputer les quarts de finale de la Ligue des Champions après avoir éliminé l’Inter Milan qui avait soulevé ce trophée en 2010. Cette performance a été largement saluée et personnellement ça m’a mis un peu de baume au cœur vu la conjoncture inattendue des résultats olympiens en Ligain. Les marseillais n’avaient pas atteint ce niveau de la compétition depuis 1993, l’année de sa victoire. Mais il faut remonter à 1991 pour voir l’OM disputer un véritable quart de finale en format « aller-retour ». L’occasion de fêter les 21 ans d’un des plus grands exploits européens de l’histoire du foot hexagonal.

En effet, en 1993, après avoir éliminé les irlandais de Glentoran et le Steaua Bucarest,  les marseillais faisaient partie comme aujourd’hui des huit meilleures équipes européennes. Mais contrairement à cette année, l’OM se retrouvait dans une poule de 4 avec les Glasgow Rangers, le FC Bruges et le CSKA Moscou. Comme pour le premier tour de la C1 aujourd’hui, il y avait un mini championnat de six rencontres à disputer sauf qu’à l’époque, il fallait terminer premier pour se qualifier et disputer la finale. C’est ainsi que l’OM se retrouva à Munich face au Milan AC, équipe que les marseillais avaient éliminée deux ans auparavant lors de leur véritable dernier quart de finale. Retour donc en mars 1991.

Pour la faire courte, et pour ceux qui n’étaient pas de ce monde à ce moment-là, le Milan AC de l’époque était aussi difficile à battre que le Barça d’aujourd’hui. Il avait en effet le statut de double champion d’europe en titre. La chance de l’OM était que les néerlandais Rijkaard et Gullit étaient orphelins de leur compatriote Van Basten qui était de loin le meilleur attaquant du monde. Dans cette équipe on trouvait également le jeune mais déjà expérimenté Paolo Maldini et l’entraîneur du PSG Carlo Ancelotti.

A l’aller, l’OM réalise un grand match. Raymond Goethals fit exercer à ses joueurs un pressing assez haut qui gèna considérablement les milanais qui furent pris quasi-systématiquement au piège du hors jeu. Leur seule erreur a été commise au quart d’heure de jeu. Une mésentente entre Mozer et Casoni permettait à Gullit de tromper tranquillement Olmeta. A la demi-heure de jeu, Jean-Pierre Papin égalisait sur un service millimétré de Waddle qui avait été servi dans une position idéale par Papayew. Ce dernier aurait pu arracher la victoire dans les dernières minutes mais sa frappe heurtait le poteau de Pazzagli.

Ce 20 mars, et grâce à ce but marqué à l’extérieur, les marseillais étaient qualifiés au moment du coup d’envoi du match retour. Les milanais les avaient pris de haut au match aller mais sont arrivés au Vélodrome avec d’autres intentions. Les tacles au niveau du pubis pleuvaient et les olympiens ne se laissèrent pas marcher dessus. Pour avoir revu cette rencontre plusieurs fois, je me demande encore aujourd’hui comment ces deux équipes avaient pu finir à 11. Malgré ce contexte tendu, Chris Waddle est toujours aussi à l’aise sur son côté droit et n’en finit pas d’agacer la défense milanaise et en particulier le grand Paolo Maldini qui, à l’heure de jeu, sur un duel aérien, lui assène un violent coup de coude dans la tête qui met le génie anglais KO. Pendant de longues minutes, Magic Chris erre sur le terrain…un peu comme moi quand j’achève la tournée des bars dans un quartier qui m’est complètement inconnu.

chris_waddle_paolo_maldini_om_milan_quart_de_finale_ligue_des_champions_1991_1-0_photo

On apprendra plus tard que le Britannique avait perdu connaissance sur le coup. Mais à la 75ème minute, il réalise un geste improbable : une reprise de volée du pied droit ! C’est peut-être la seule fois où il l’a tentée durant sa carrière olympienne. Sur un centre de Papayew prolongé par Papin…je vous laisse voir la suite !!

L’OM tient sa qualification, son exploit. Milan pousse de manière désordonnée et alors qu’il reste deux minutes à jouer Waddle, encore lui, récupère le ballon dans son camp et au moment où il amorce la contre attaque, un des 4 projecteurs du vélodrome rend l’âme… il continue son action et trébuche après avoir éliminé Rossi. L’OM aurait pu se mettre définitivement à l’abri d’un retour des rossoneri.

Mais l’arbitre, le suédois Bo Karlson, constatant que ce projecteur peu fiable avait dégradé les conditions de jeu, décide d’interrompre la partie. C’est le moment que choisissent les milanais pour tenter un coup de bleuf et rentrer aux vestiaires en espérant que cet incident technique soit fatal à l’OM et lui donne match perdu 3-0 sur tapis vert. Mais l’homme en noir voyant que les milanais ne regagnent pas le terrain siffle la fin du match alors qu’entre-temps la lumière est revenue.

L’OM atteint donc les demi-finales de la C1 pour la 2ème année consécutive et réalise son plus bel exploit européen à ce jour. Pour Milan, la sanction est terrible et irrévocable. Le club de Berlusconi se voit suspendre de toutes compétition européennes durant la saison 91-92 et ne participera pas à la première édition de la Ligue des Champions. Tout comme les marseillais qui se firent surprendre en 8ème de finale par le Sparta Prague. En attendant un nouvel exploit face au Bayern, dans une ville chère aux marseillais ?

GUY TRUITE

A lire aussi :

Alessandro Nesta ou l’histoire du dernier des empereurs romains

Foot et dictature : Mussolini – Guy Truite, la rencontre

1996-97 ou l’année du Borussia Dortmund

Les coulisses du transfert raté de David Beckham au PSG

Publicités

5 réflexions au sujet de « 20 mars 1991, OM – Milan AC : le dernier quart de finale de C1 des marseillais »

  1. Ping : Milan AC – FC Barcelone : ils ont porté les deux maillots | Guy Truite

  2. Ping : Jupp Heynckes ou l’Allemand glorieux du Real Madrid | Guy Truite

  3. Ping : 10 raisons de vouloir une finale Bayern – Chelsea | Guy Truite

  4. Ping : 18 avril 1990 – Benfica-OM : Bien loin de la main de Dieu | Guy Truite

  5. Ping : Joyeux anniversaire à une forte tête : Bruno Germain | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s