11 type des pilotes automobiles

Pour les aficionados dont je ne fais pas forcément partie, le Championnat du Monde de Formule 1 redémarre ce dimanche à Melbourne, et il va falloir détrôner Sebastian Vettel. Chez Guy Truite, puisque comme pour Apple nous avons un 11 pour à peu près tout, nous vous offrons aujourd’hui le 11 type des pilotes / sports automobiles. Par respect pour ceux qui risquent leur vie à chaque épreuve.

Harald Schumacher : Spécialiste des auto-tamponneuses, et pas qu’à la fête foraine. Lui c’est pas le genre de mec que tu voudrais mettre au volant d’une formule 1, de peur qu’il s’amuse à dégommer les mécanos dans les stands à chaque pause technique. Mais puisqu’il y a une justice, il n’a jamais eu le palmarès mondial de son homonyme Michael et n’a pas fait de pub pour des shampoings (logique avec des cheveux aussi crades). RIP la nuque de Battiston.

Georges Prost : Comme son portier, il doit assumer un patronyme de champion, sans en être forcément un grand. Passé par Lyon ou Monaco, il a sûrement laissé plus de traces de pneu dans les vestiaires de ses différents clubs que dans les mémoires collectives. A semblé néanmoins réussir sa reconversion dans la formation (Marseille, OL, Southampton), celle-là même qui l’a conduit seconder Djamel “passement de jambes” Belmadi au Qatar.

Gerard Piqué : Malgré son accent (dédicace à Nelson Piquet), l’espagnol serait plutôt le type de pilote à rester à l’arrière de la course, pour observer tout ça de loin et intervenir dans les embouteillages si nécessaire. Pas le pilote le plus spectaculaire. Il milite depuis quelques années pour la création du Grand Prix de Colombie, tellement que ça tourne à l’obsession. Il n’a pas encore obtenu gain de cause.

Martin Montoya : de Shakira à Juan Pablo Montoya, la Colombie est partout. Martin, lui, est défenseur à Barcelone. Comme quoi tout se tient. Futur grand d’Espagne, il doit composer régulièrement avec sa ressemblance avec Fabregas, encore plus s’ils enfilent un casque. A suivre de près.

Marcos Senna : Originaire du Brésil, le milieu défensif a fait le choix de devenir espagnol. Pas sûr que sa décision ait affecté les danseurs de Capoeira de Rio, contrairement à la disparition tragique d’Ayrton, qui a malgré lui illustré l’expression “faire un tout droit”. Marcos en a tiré deux leçons : toujours rester au milieu du terrain (on oublie les débordements), et ne jamais signer dans un club italien, sans doute par superstition. Mais son palmarès intéressant n’égalera jamais celui de l’icône du volant !

Xavi Alonso : mes sentiments sur ce joueur ont évolué dans le temps. Tantôt chevaleresque (des espagnols qui jouent en Angleterre, ça force le respect, ne serait-ce que pour les difficultés de dire “We played very well” avec l’accent ibérique), tantôt victime malgré lui quand de Jong lui a tatoué le dessous de sa chaussure sur le thorax, il est depuis quelques temps devenu à mes yeux une belle tête de con. Sûrement l’effet Mourinho. Partage néanmoins avec son homologue un goût pour les équipes qui gagnent !

Patrik Berger (à prononcer à l’allemande, pas comme un santon de la crèche): l’un est tchèque (le footballeur), l’autre ichien (Gerhard, pour ceux qui se posent la question). Question CV, ça se discute, Patrik ayant tout de même remporté l’UEFA avec Liverpool, le championnat d’Allemagne avec Dortmund et autres coupes nationales. Comme quoi, on peut avoir un nom hybride de chanteur de variété française et réussir à s’exporter.

Martin Petrov : de la République Tchèque à la Bulgarie, on poursuit le tour des pays d’Europe de l’Est. Martin considère qu’une carrière de footballeur, c’est un peu comme une carrière de pilote, alors il fait des tours : en Bulgarie (4 ans), en Suisse (2 ans), en Allemagne (4 ans), en Espagne (2 ans), et enfin en Angleterre (depuis 2007). Mais pas de titre majeur à date, et c’est sans doute ça au final qui le rapproche le plus du russe Vitaly.

Keisuke Honda : on a déja eu l’occasion de parler du joueur au look de chanteur de pop japonaise lors des Truite d’Or 2011. Une coupe du monde sur les chapeaux de “roux”, et depuis, rien de nouveau sous le soleil levant. Il aime toujours autant se les geler à Moscou, malgré les alertes Verglas régulières. A croire qu’il a opté pour les pneus clous. Je sais pas pourquoi, mais ça sent la signature en Italie dans les 2-3 prochaines années.

Billy Hamilton : si Billy le nord-irlandais avait été Lewis, notre piguyte s’en serait sûrement donné à coeur joie d’écrire un article sur Nicole Scherzinger. A défaut de mieux, nous évoquerons furtivement la carrière oubliable de cet attaquant international qui a néanmoins participé aux Coupes du Monde de 82 et 86, et évolué aux QPR chers à Pete Doherty. Bon allez, pour ne pas vous décevoir on vous offre un petit clip des Pussycat. C’est vrai que la carrosserie est pas mal !

Paolo Rossi :  Schumacher ne l’a jamais trop aimé, leur contentieux remontant à une vague histoire de victoire au finish en 82. Des titres (Ballon d’Or cette même année ça force le respect), beaucoup de buts, une reconversion politique…un beau parcours à l’italienne. Reste que personne n’est très à l’aise quand il est au volant, de peur qu’il lève les 2 bras au ciel à chaque fois qu’il réussit un dépassement. Préfère la plongée à la moto.

Hugguy les bons Tuyaux

A lire aussi : Le 11 type des confiseurs

Le 11 type des humoristes 

Le 11 type de la littérature

Le 11 type du IIIème Reich

Publicités

3 réflexions au sujet de « 11 type des pilotes automobiles »

  1. Ping : Alessandro Nesta ou l’histoire du dernier des empereurs romains | Guy Truite

  2. Ping : Le 11 type du Tennis | Guy Truite

  3. Ping : On n’est pas des pédales ! Soyons foot… | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s