Joyeux anniversaire Gabriel Batistuta

gabriel_batistuta_argentine_golazo_photo

Je me souviens la coupe du monde 1998. Après avoir découpé pendant des mois Aimé Jacquet, les médias ne parlent que du rêve fou de voir le Brésil rencontrer la France en finale. On nous survend, comme à chaque compétition d’ailleurs, une équipe africaine histoire de se donner bonne conscience : « Et si c’était la bonne pour l’Afrique ? » Cette fois là, ce sont les Super Eagles Nigérians. Il est vrai qu’ils ont une belle génération de joueurs emmenée notamment par Jay Jay Ockocha. Les supporters du PSG ne réaliseront que plus tard qu’il n’est qu’un joueur de salon.

Pour moi, LA vraie star de la coupe du monde, c’est un joueur d’un autre style. Presqu’à l’opposé. Le genre de mec qui n’a pas besoin d’inventer un dribble inutile, d’éliminer 7 adversaires pour essayer de marquer dans le but vide. Non, lui c’est bien plus simple, bien plus efficace, et bien plus classe. Un nom qui claque autant que ses frappes : Gabriel Batistuta.

Dans les années 90, il correspond parfaitement au mix entre Marc Landers et Lorenzo Lamas ou Sully dans Docteur Quinn femme médecin(dédicace à nos lectrices). La coupe du monde 98 est une déception pour l’Argentine, mais le numéro 9 albiceleste finira quand même deuxième meilleur buteur avec 5 réalisations. Combien de buts a marqué Guivarch’, pourtant avant centre de l’équipe championne du monde ?

Bref, les stats de Batigol sont folles. Meilleur buteur de l’histoire de la sélection argentine avec 56 buts en 78 matchs (et loin devant Caniggia ou Crespo, pour ne citer qu’eux). Meilleur buteur étranger de l’histoire du calcio (alors qu’il jouait à l’époque du catenaccio). Au total, 306 buts pour 493 matchs. Bien avant Thierry Henry, il a eu droit à sa statue devant le stade qui l’a élevé au rang de légende, à savoir Artemio Franchi à Florence.

Batistuta, c’est le numéro 9 par excellence. Un condensé de ce qui a pu se faire de mieux à ce poste :

– le sens du placement de Trezeguet

– Le feeling de Pippo Inzaghi

– la vitesse d’Henry (ou presque)

– la puissance de Drogba

– le jeu de tête de Klose

– la frappe de Marc Landers

– le sens du spectacle de Papin

– la grinta de Heinze (qui n’est pas numéro 9)

Et puis Batistuta, c’est aussi sa célébration de but légendaire. Un peu trop militaire à mon goût, mais on lui pardonne. Alors ok, il a eu le mauvais goût de passer de River à Boca, n’a pas remporté grand-chose avec la Fiorentina (une coupe d’Italie en 1996), a fini au Qatar en pré-retraité précurseur. Mais il a aussi remporté deux Copa America avec l’Argentine (n’est-ce pas Lionel), est resté à la Fiorentina lorsqu’elle a été reléguée en Série B en 93 (malgré la présence de joueurs comme Brian Laudrup ou Sefan Effenberg), a emmené ce club en Ligue des Champions pour finir par remporter le titre avec la Roma en 2001, le 3ème et dernier titre des Giallorossi.

Depuis Batistuta et Redondo (sorte de George Abitbol du foot, joueur le plus classe du monde), sans oublier Maradona, la rédaction de Guy Truite a un penchant très prononcé pour l’Argentine et s’excuse auprès de ce pays que Florent Pagny y ait vécu si longtemps.

Bref, on nous saoule avec les extra terrestre Messi et Ronaldo. En cadeau d’anniversaire, j’offrirais bien à Gaby la possibilité de jouer une saison dans le Real ou le Barça actuels. Pas sur que ses stats soient moins bonnes…

GUYGUY POP

A lire aussi : 

Joyeux anniversaire…Martín Palermo

Joyeux anniversaire Iván Zamorano

Joyeux anniversaire Lucho Gonzalez

Joyeux anniversaire…Alberto Facundo « Tino » Costa

Publicités

15 réflexions au sujet de « Joyeux anniversaire Gabriel Batistuta »

  1. Ping : La Twatch du 1er au 3 février 2012 - Panenka Blog foot : Transferts, Ligue 1, vidéos, résultats, classement. Blog football collaboratif

  2. Ping : Joyeux Anniversaire Stéphane Dalmat | Guy Truite

  3. Ping : Spécial OM-Inter : Alvaro Recoba : Il a presque porté les 2 maillots | Guy Truite

  4. Ping : Les infidèles – 11 type | Guy Truite

  5. Ping : Teófilo Cubillas, hommage à une légende du football sud-américain | Guy Truite

  6. Ping : France vs. Argentine : pourquoi j’ai toujours rêvé d’être argentin | Guy Truite

  7. Ping : Alessandro Nesta ou l’histoire du dernier des empereurs romains | Guy Truite

  8. Ping : Milan AC – FC Barcelone : ils ont porté les deux maillots | Guy Truite

  9. Ping : Votez pour votre présentatrice foot préférée? | Guy Truite

  10. Ping : Le Courrier des Lecteurs de Guy Truite : le meilleur buteur de tous les temps | Guy Truite

  11. Ping : Joyeux anniversaire Dennis Bergkamp | Guy Truite

  12. Ping : Maradona vs. Riquelme : Fusil contra fusil | Guy Truite

  13. Ping : Joyeux anniversaire Dennis Bergkamp | Guy Truite

  14. Ping : Le Brésil, nouvel eldorado du football ? | Guy Truite

  15. Ping : Le Brésil, nouvel eldorado du football ? | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s