REPORTAGE Red Star – OM au Stade de France avec Guy Truite

guy truite_coupe de france_om_red star_stade de france_photo

Samedi 7 janvier 2012. Il est 19h45 et toute la rédaction de Guy Truite est sur le quai du métro à La Fourche, dans l’attente d’une ligne de métro bondée direction le Stade de France. Le charme de la ligne 13. Ce soir c’est 32ème de finale face au Red Star de Steve Marlet. Immanquable. Vers 20h30, nous voici à nos places, porte N. Le destin nous a réservé un étrange tour en nous plaçant à côté des supporters parisiens, parmi lesquels quelques supporters du PSG venus ajouter un peu d’électricité à une affiche familiale.

Mais cela ne nous fit pas peur et nous étions prêts à nous confronter à la foule la plus hostile pour faire régner paix et fair-play dans les stades de France. En temps de guerre, Guy Truite n’aurait sûrement pas hésité à prendre les armes et à lutter contre la barbarie nazi et l’injustice du régime fasciste de Pétain. Cela ne l’empêchera d’ailleurs pas d’afficher fièrement ses couleurs et de faire parler son coeur ciel et blanc dans une démonstration de virilité n’ayant rien à envier à Lisandro Lopez.

om_red star_coupe de france_2012

Première remarque : le logo et le maillot du Red Star font vraiment penser à une bouteille d’Heineken. Plutôt un bon point pour eux. Pendant que notre piguyste immortalise l’instant avec les photos illustrant cet article, Guyguy Pop et Hugguy les bons tuyaux, innarêtables, improvisent une conférence de rédaction en multipliant les propositions de 11 type que nous vous partagerons très bientôt. Il n’y a pas d’horaires au pays de la truite.

Concernant les compos, Deschamps a aligné ses africains en partance pour la CAN, Diawara, Kaboré et les Ayews. Pour le reste, on retrouve les titulaires habituels, à l’exception d’Amalfitano, Rémy, Diarra et N’Koulou. Côté Red Star, mis à part l’ancien lyonnais et marseillais, j’avoue ne pas en connaître un mais remarque l’originalité des noms tels que Gorgelin, Fardin, Malfleury ou encore Gagnier.

Dès le début du match, les marseillais monopolisent le ballon. Mais ce sont les locaux qui se procurent la première occasion par Touati, leur numéro 10 ou 11, je sais plus trop, on était de l’autre côté. En tout cas, très belle remontée de balle et intervention parfaite de Mandanda. On sent quand même clairement la différence de niveau. Et dès les premières minutes, on comprend qui est en jambe et qui ne l’est pas. Morel montre que même face une équipe de National, il a du mal, particulièrement offensivement. Fanni laisse à Diawara le soin d’intervenir sur l’ensemble des ballons offensifs du Red Star. Lucho est lui aussi transparent en vrai qu’à la télé.

Concernant les satisfactions, le trio offensif Valbuena-Ayew-Ayew se trouve plutôt bien même si les erreurs techniques sont assez nombreuses et que Jordan multiplie les gestes de trop. Mais celui qui sort du lot, c’est clairement Charles Kaboré. Ratisseur, relanceur, appliqué, l’homme aux plus petites oreilles de Ligue 1 revêt parfaitement le costume de patron du milieu de terrain. Au point de faire dire à la rédaction que nous avons là sous les yeux le Andrea Pirlo burkinabés. Ici, c’est Charly !

Pour qu’on ne soit pas trop dégoûté, Jordan Ayew a le bon goût de marquer un but de notre côté juste avant la mi-temps. Le match est désormais débloqué et le Red Star est toujours autant regroupé autour d’un gardien étonnant, dans le mauvais sens du terme, dans ses dégagements et sorties aux poings. La mi-temps est l’occasion de se régaler de ce qui s’appelait autrefois le trophée Wanadoo. Le principe : des jeunes joueurs partent du milieu de terrain et doivent frapper aux buts en pleine course en dehors de la surface de réparation. Après une première série à l’avantage du gardien, fils caché de Jacques Songo’o, les tireurs prennent leur revanche et les buts s’enchainent. Au vu de la puissance de certains tirs, l’âge limite de 12 ans semble largement dépassé par certains des participants.

om_red star_coupe de france_2012_match

Alors que les joueurs reviennent sur le terrain, notre piguyste nous confie qu’il a un jour coaché des pupilles et qu’il avait perdu 10-0. Le tout en étant en plus payé 30€. Peut-être la plus grande injustice de ces 10 dernières années.

La seconde mi-temps est un copier-coller de la première, à la différence prêt que l’OM, très certainement inspiré par les exploits des plus jeunes à la mi-temps, nous offre quatre buts de plus, dont trois très beaux par Valbuena, André Ayew et Cheyrou. Etant de placé derrière les buts de Mandanda, on regrette presque de ne pas être devant Eurosport pour mieux en profiter. Heureusement, il y a Internet. Et puis en plus, il parait que c’était Franck Leboeuf qui commentait…

Nous quittons donc le Stade de France l’esprit léger et festif, rassasiés par les cadeaux de départ des futurs africains absents et prêts à en découdre avec la nuit parisienne, ses démons et ses vices, et avec les Ricard de ce psychopathe de Jeannot. C’est décidé, on sera là pour la finale. Avec l’OM ?

guy truite_sir guy_om_red star_ coupe de france

SIR GUY

A lire aussi : 

OM : le bilan à mi-parcours

REPORTAGE – Le Noël de l’Olympique de Marseille

Football et politique : les ex-olympiens engagés

Publicités

5 réflexions au sujet de « REPORTAGE Red Star – OM au Stade de France avec Guy Truite »

  1. Ping : MERCATO – Le PSG, roi des râteaux ? | Guy Truite

  2. Ping : Joyeux anniversaire Lucho Gonzales | Guy Truite

  3. Ping : Joyeux anniversaire Lucho Gonzalez | Guy Truite

  4. Ping : BILAN OM janvier 2011 – A la chasse au maillot jaune ! | Guy Truite

  5. Ping : Enfin voir Anfield : Guy Truite envoyé spécial pour Liverpool-Chelsea (4-1) | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s