Top 10 transferts gratuits

pirlo_juventus_transfert_gratuit

Le père Noël peut parfois être très généreux, et ce bien après le 25 décembre. Depuis le 1er janvier, les clubs peuvent en effet pouvoir négocier avec les joueurs en fin de contrat en juin prochain. Cette année, plusieurs joueurs importants sont dans ce cas et, pour certains, les choses commencent à évoluer : Ricardo Carvalho, Daniele De Rossi de plus en plus pressenti du côté de Manchester City, Didier Drogba, Dimitar Berbatov qui va très certainement prolonger, Mathieu Flamini, le futur joueur de Chelsea Gary Cahil…Tous ceux joueurs vont être en droit de signer sans indemnités de transfert et faire le bonheur de coachs et présidents avides d’économies et de bons coups pour pouvoir rivaliser avec la puissance financières du Qatar, d’Abou Dabi ou de Russie. Retour donc sur le top 10 des transferts gratuits les plus réussis de l’histoire. Taiwo, Chamakh et Boumsong ne font pas parti de la liste.

1. Andrea Pirlo du Milan AC à la Juventus

L’affaire du siècle pour Buffon, le gardien de la Juve. Et il a raison. Pirlo, c’est l’intelligence et la classe faites football. Un joueur qui vous rend amoureux de ce sport. Élégant, technique, récupérateur, créateur, l’italien est le milieu de terrain parfait. Après avoir régalé le public du Milan AC pendant 10 ans à coups d’ouvertures lumineuses, de transversales millimétrées et de coup-francs décisifs, il a signé l’été dernier chez le rival de la Juventus. Et comme par magie, cette Juve si moribonde est désormais un leader de Serie A invaincu. Signé Pirlo.

2. Sol Campbell de Tottenham à Arsenal

Le traître par excellence. Formé à Tottenham, capitaine des Spurs, le défenseur anglais surprend tout le monde en signant chez l’ennemi juré d’Arsenal à l’été 2001. Elu plus grand traître du football devant Luis Figo par le Daily Mail, il restera au final 5 années chez les Gunners, le temps de devenir un pilier en défense et de remporter 2 titres de champion et 3 Cup. Dont un doublé Coupe-Championnat en 2002 et une mythique saison d’invincibilité en 2004. Histoire de rentrer encore un peu plus dans l’histoire d’Arsenal.

3. Luis Enrique du Real Madrid au FC Barcelone

Comme Sol Campbell, un joueur qui est non seulement parti gratuitement mais qui a en plus choisi le pire ennemi de son ancien club. Pour l’ailier espagnol, c’est encore pire que pour l’anglais car quasiment tout le monde a oublié son passage à Madrid malgré ses 213 matchs disputés sous le maillot Merengue tellement il semble désormais imprégné par la culture barcelonaise, au point d’en être aujourd’hui l’ambassadeur en Italie, à la Roma.

4. Steve McManaman de Liverpool au Real Madrid

Membre de la génération de Liverpool horriblement surnommée les “Spice Boys” avec Jamie Redknapp, Robbie Fowler ou encore David James, McManaman (un des meilleurs noms de l’histoire du foot) deviendra à l’été 1999 le premier grand joueur anglais à profiter de l’arrêt Bosman. Après 11 ans chez les Reds, il changera de monde en signant au Real Madrid. Il restera finalement 4 ans dans la capitale espagnole, remportant 2 Liga mais surtout 2 Ligue des Champions, marquant même un petit ciseau “Luis Fernandez” en finale en 2000 lors de la victoire 3-0 face au FC Valence.

5. Michael Ballack du Bayern Munich à Chelsea

Le plus grand joueur loser de l’histoire du football animera la fin de saison 2006. En fin de contrat avec le Bayern Munich après quatre années passées en Bavière, l’allemand sera l’objet de nombreuses convoitises, notamment de la part de Manchester United, du Real ou encore des deux clubs milanais. Mais c’est finalement Chelsea qui remportera la mise. Au cours de ses 4 années passées à Londres, Ballack deviendra un des piliers du milieu des Blues avec ses acolytes Lampard et Essien. Et il en profitera pour perdre une nouvelle finale, en Champion’s League en 2008.

6. Esteban Cambiasso du Real Madrid à l’Inter Milan

Chauve, pas sexy, Cambiasso n’est pas le meilleur représentant du football argentin. Il a tout de même hérité de la grinta du pays du boeuf et des gauchos, très précieuse à l’Inter Milan, club dans lequel il joue depuis 2004. Car auparavant, le milieu avait passé deux ans au Real Madrid. Mais peu utilisé dans une équipe privilégiant l’accumulation d’attaquants, alors qu’il avait le profil parfait pour s’occuper du sale boulot, il signera en Italie gratuitement. Le pari fut gagnant puisqu’il remporta depuis 5 championnats d’Italie, 4 Coupes d’Itaie et 1 Ligue des Champions, dont un fantastique triplé en 2010. Pendant que le Real devait se contenter de 2 Liga et d’une Coupe du Roi.

7. Henrik Larsson du Celtic à Barcelone

Le recrutement malin par excellence. Un des meilleurs buteurs de sa génération. Après sept années en Ecosse au Celtic Glasgow, pour qui il marquera 241 buts toutes compétitions confondues, il signera pour le FC Barcelone à la fin de la saison 2003-04. Il restera finalement deux saisons en Catalogne remportant notamment la Ligue des Champions 2006 au cours de laquelle il jouera un rôle décisif, donnant deux passes décisives en finale face à Arsenal (2-1 pour Barcelone). Ce qui fera dire à Thierry Henry “Les gens parlent tout le temps de Ronaldinho, Eto’o ou Giuly mais je ne les ai pas vu aujourd’hui. J’ai vu Henrik Larsson. Il est rentré et a changé le cours du match.

8. Flamini de Arsenal au Milan AC

Le grand spécialiste du genre. Déjà parti gratuitement de l’OM pour Arsenal à l’été 2004, il refera le coup quatre ans plus tard en signant sans indemnités de transfert au Milan AC. Mais n’ayant pu se faire une vraie place de titulaire en Italie, la faute à la concurrence des Seedorf, Pirlo, Ambrosini ou Gattuso, et gravement blessé depuis cet été (rupture des ligaments croisés), l’avenir du marseillais reste flou, lui qui sera à nouveau en fin de contrat en juin. Pour le triplé ?

9. Philippe Mexès de la Roma au Milan AC

N’ayant pu disputer que deux petits bouts de match depuis qu’il est au Milan AC, je reste persuadé que Mexès est une excellente recrue pour les Rosonneri. Recruter un des meilleurs défenseurs de Serie A de ces dernières années gratuitement est toujours malin. Et comme l’ami Nesta est quand même en bout de course, quel meilleur remplaçant que l’ancien auxerrois en défense centrale ?

10. Edgar Davids et Patrick Kluivert de l’Ajax au Milan AC

Le coup double pour les milanais, décidément de grands spécialistes du genre. En l’espace de deux étés, ils vont recruter deux des principaux acteurs du titre européen de l’Ajax en 1995. Les Rossoneri, dans le creux de la vague après la brillante période du début des années 90, espèraient revivre les glorieuses années hollandaises du club, quand les Rijkaard, Gullit et van Basten étaient les stars du club. Malheureusement, aucun des deux ne réussira vraiment à s’imposer dans le club milanais, malgré tout leur talent. Ils seront finalement transférés en 1998, Kluivert à Barcelone et Davids à la Juventus pour finalement devenir deux des meilleurs joueurs d’Europe. Le Milan AC ne sera pas totalement perdant dans l’affaire car le transfert des deux joueurs hollandais leur rapportera près de 18 millions d’euros.

Et pour vous, qui est le meilleur transfert gratuit ?

SIR GUY

A lire aussi :

Spécial mercato, les intox de Guy Truite

Joyeux anniversaire…Martin Palermo

Messi, Ronaldo, Balotelli…quel Noël pour les joueurs de foot ? 

Foot et dictature : Mussolini – Guy Truite, la rencontre

Publicités

16 réflexions au sujet de « Top 10 transferts gratuits »

  1. Ping : MERCATO – Retour vers le futur en Angleterre | Guy Truite

  2. Ping : Spécial mercato, les intox de Guy Truite (épisode 2) | Guy Truite

  3. Ping : Le Fair-Play financier selon Guy Truite | Guy Truite

  4. Ping : Joyeux anniversaire Iván Zamorano | Guy Truite

  5. Ping : Le Top 20 du mercato d’hiver 2012 (cette blague) | Guy Truite

  6. Ping : Les infidèles – 11 type | Guy Truite

  7. Ping : Le Suriname – Fournisseur officiel de joueurs néerlandais | Guy Truite

  8. Ping : Alessandro Nesta ou l’histoire du dernier des empereurs romains | Guy Truite

  9. Ping : Top 10 des pires transferts de plus de 30 millions d’euros | Guy Truite

  10. Ping : Milan AC – FC Barcelone : ils ont porté les deux maillots | Guy Truite

  11. Ping : 11 ans / 11 joueurs : Episode 2, Ajax Amsterdam | Guy Truite

  12. Ping : Infographie des équipes invaincues en championnat | Guy Truite

  13. Ping : Le onze type des vieux 2011-2012 | Guy Truite

  14. Ping : Le Fair-Play financier selon Guy Truite | Guy Truite

  15. Ping : Bilan du mercato 2012 en Premier League | Guy Truite

  16. Ping : La Juventus Turin, européen (presque) convaincu | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s