Bilan OM – octobre 2011 : ça va mieux mais y a encore des trucs qui cassent les couilles…N’est-ce pas José ?

anigo_deschamps_photos_om_clash

Je dois vous avouer que le mois dernier, quand j’ai rédigé mon bilan du mois de septembre au soir du match nul face à Brest, je pensais comme beaucoup que ce début de saison cauchemardesque pouvait se prolonger durant de longues semaines. Et il y avait de quoi être inquiet ! 8 points engrangés en 9 journées et donc un rythme de relégable. Mais surtout on ne percevait pas le moindre fond de jeu, ni même le surplus de volonté qui depuis 2 saisons nous permettait d’arracher des victoires qui n’étaient pas forcément méritées.

Heureusement, en seulement 3 rencontres disputées depuis ce triste match nul, les olympiens ont pratiquement doublé leur capital. Si l’on s’en tient au dernier résultat, on peut affirmer que l’atmosphère de crise qui plane au-dessus de la Commanderie depuis le début de la saison sera bientôt un lointain souvenir. Sauf que le 22 octobre dernier, après la victoire face à Ajaccio, ce « casse couille »  de José a encore eu la bonne idée d’ouvrir sa gueule et a donc maintenu un climat de crise au sein du club.

MLD, Labrune, Anigo, Deschamps : Qui fait quoi ?

Peu après la fin de l’exercice 2010-2011, le conseil d’administration de l’OM ordonne à Jean-Claude Dassier de quitter ses fonctions de président. Je vous avoue que j’ai été loin de m’indigner car l’ex-patron de LCI n’était à mes yeux qu’un pantin qui s’est retrouvé à cette place parce qu’il fallait y mettre quelqu’un pour la forme. Et qu’on ne vienne pas me dire que c’était un grand président parce que sous ses « ordres » nous avons remporté un titre de champion et 2 coupes dela Ligue. Il avait juste profité de l’excellent travail de Monsieur Pape Diouf !! On apprendra plus tard que JCD avait laissé un trou de 15 millions dans les caisses donc définitivement, bon débarras.

En tant qu’actionnaire majoritaire, MLD désigna Vincent Labrune comme le nouveau patron de L’OM. Aux yeux de la patronne, il a 3 qualités principales : des chemises d’un blanc immaculé, toujours bien repassée, une chevelure mi-longue d’un romantisme implacable. Pour la troisième je vous laisse réfléchir…

On se dit alors que le départ de Dassier et l’arrivée de Labrune vont conforter Didier Deschamps à son poste et vont faire que celui-ci aura les pleins pouvoirs. Plus clairement, on lui met à disposition une enveloppe pour le recrutement et il fait son marché comme il l’entend et gère son effectif tout seul. La direction olympienne opte donc pour la mise en place d’un management à l’anglaise à l’image des Wenger ou Ferguson qui imposent leur marque de fabrique sur tout ce qui touche au côté sportif.

J’approuve le fait qu’on ait donné les clefs du camion à la Desch’ ! Je le dis et redis, j’ai toujours eu une confiance aveugle envers lui. Alors pourquoi José Anigo reste encore au club en tant que directeur sportif ? Un gars comme Ferguson a certainement des conseillers autour de lui, mais sûrement pas des gars qui ont le dernier mot pour engager tel ou tel joueur. Donc, quelque part, Labrune est fautif puisqu’il n’a pas été capable de mettre Anigo dehors.

Je ne cache pas que par le passé j’ai eu du respect pour José. Notamment quand il a su fédérer un groupe de guerriers autour du phénomène Drogba pour les emmener en finale dela coupe UEFA en 2004. J’appréciais le fait qu’il soit amoureux du club et qu’il le revendique. Ensuite, il est allé chercher un joueur comme Valbuena qui donne globalement entière satisfaction depuis son arrivée au club il y a 6 ans. Ce joueur marquera d’ailleurs certainement l’histoire de l’OM et surtout permettra au club de faire une belle plus-value lorsqu’il le revendra en juin prochain…

Mathieu est un des reflets de l’excellent travail qu’avait pu réaliser le tandem Diouf-Anigo. Mais quand Deschamps est arrivé il y a 2 ans, il y a tout de suite eu de la tension entre les deux. On sait très bien que deux fortes personnalités ont du mal à cohabiter, que ce soit dans un club de foot ou ailleurs. Alors oui je vote une fois de plus pour que Didier soit le seul maître à bord parce qu’Anigo donne quelque part une image malsaine. D’une parce qu’il a tenu des propos après le match d’Ajaccio qui me semblent border line et qu’il me fait plus penser à un mia qu’à un haut dirigeant d’un grand club de foot.

Je ne veux pas cirer les pompes du PSG mais les Qataris veulent construire un très grand club et voilà comment ils s’y prennent. Ils mettent des millions sur la table ce qui est indispensable pour qu’ils arrivent à leur fin et puis ils placent Leonardo au poste de directeur sportif. Le brésilien a occupé un poste similaire au Milan AC et a donc un réseau très développé en Italie et dans son pays natal. Et puis j’ai l’impression qu’il ne vient pas se mettre entre Kombouaré et ses joueurs. On voit ce que ça a donné jusqu’à présent…

Ligue 1 : Un changement de système pour un vrai ?

Sur les 3 derniers matches, les olympiens ont donc engrangé 7 points sur 9 possibles. Effectivement ça ressemble plus au parcours d’une équipe qui prétend à la Ligue des champions plutôt qu’au maintien en Ligain. Cependant il n’y a pas lieu de s’enflammer puisque sur ces 3 confrontations, l’OM s’est mesuré à 2 promus. Mais grâce à ces victoires, l’OM est en train de retrouver la confiance et c’est bien là l’essentiel.

Deux semaines après la prestation catastrophique livrée contre Brest, les bleus et blanc sont allés décrocher le 0-0 à Toulouse en jouant plus d’une demi-heure à 10 après l’expulsion de Kaboré en début de seconde période. Même si le fond de jeu tant espèré était quasi inexistant, on a senti des marseillais beaucoup plus conquérants et donc concernés. Et vue la position des toulousains actuellement (5ème à 1 point de Lyon et Lille), même si c’est toujours rageant de ne pas battre une équipe qui insulte le football en jouant pour ne pas perdre, c’est un point qui vaut cher.

La semaine suivante, il y eut la victoire contre Ajaccio sur un score de seulement 2-0 (un doublé d’André Ayew). Je dis seulement car sur ce match, les stats olympiennes sont ahurissantes. 36 tirs dont 15 cadrés et une quinzaine de corners obtenus !! Cela prouve encore que l’OM est convalescent. En effet, avec de tels chiffres, une équipe en confiance l’aurait emporté par 4 ou 5 buts d’écart ! Trois jours après,  l’OM fait le boulot en s’imposant face à Lens en huitièmes de finale de la coupe de la Ligue en marquant cette fois-ci 4 buts sans en encaisser et poursuivant ainsi sa série d’invincibilité dans cette compétition (9 victoires consécutives, un record).

Samedi dernier, bien lancé par Kaboré et profitant d’une bévue d’un défenseur dijonnais, Rémy marque du plat du pied droit le but le plus rapide de la saison de Ligue 1 à ce jour (20 secs.). Il est imité 10 minutes plus tard par Benoit Cheyrou qui nous gratifie d’un magnifique coup franc des 20 mètreset tiré de l’intérieur du pied gauche. L’OM fait le jeu et le fait bien mais, comme à son habitude, il oublie de se mettre définitivement à l’abri. En seconde période, arrive ce qu’il devait arriver. Comme à Auxerre lors de la 2eme journée, les olympiens retombent dans leurs travers et se font rejoindre au score. Mais Alou Diarra, tant critiqué et ce à juste titre, marque de la tête son premier but sous les couleurs marseillaise suite à un coup franc de Mathieu Valbuena (meilleur passeur de L1 avec 6 passes).

L’OM retrouve donc la première partie du classement puisqu’il pointe à la neuvième place. C’est encore loin des objectifs du club mais c’est incontestablement mieux que le mois dernier. Les raisons de ce redressement, c’est entre autre le passage d’un 4-3-3 à un 4-4-2. Ce nouveau système va surtout permettre d’instaurer de la concurrence, en particulier au milieu du terrain. Dans le 4-3-3, le role de sentinelle devant la défense était promis à Diarra et souvent le duo Cheyrou-Lucho jouait en position un peu plus avancée. L’attaque se composait quant à elle de Rémy, Valbuena et A. Ayew qui sont à mes yeux les seuls olympiens indiscutables, avec peut-être Cheyrou, depuis le début de la saison.

Le 4-4-2 va permettre d’instaurer plus de concurrence à tous les niveaux et de garder tout un groupe sous pression car chacun peut avoir sa chance. Deschamps s’offre aussi plus de solutions au milieu et devant car en défense les positions restent fragiles. Même s’il est moyen, Morel reste la seule solution potable à gauche. Avec le retour imminent de Mbia, ils seront 3 pour deux places. Deschamps devra trancher entre l’ex-rennais et Diawara car je trouve que N’Koulou progresse constamment et a l’air surtout plus réfléchi que ses compères de l’axe. Enfin, à droite, j’ai du mal à être convaincu par Fanni ou Azpi.

Pour ce qui est du duo de récupérateur Cheyrou semble incontournable. Il lui faut donc un mec physique à côté de lui qui peut être Diarra ou Kabore. Pour ce qui est des joueurs de Couloir, Valbuena et A. Ayew tiennent la corde. Côté droit, le nain peut être suppléé par Amalfitano qui a fait une bonne première mi-temps à Dijon à ce poste. Il pourra même jouer plus bas si besoin.

Devant Rémy est indéboulonnable. A Deschamps de trancher entre le petit frère Ayew ou Gignac. Perso je trouve Jordan encore un peu léger et j’ai toujours envie de croire à un come-back d’André Pierre !!

Vous devez certainement vous poser la question suivante : Lucho on en fait quoi ? L’argentin est certainement condamné à rester assis sur le banc jusqu’à la trève et un transfert quasi inéluctable lors du mercato d’hiver. Preuve en est, Deschamps n’a pas misé sur lui pour le match retour face à Arsenal où il n’a évolué que 20 petites minutes.

Sur cette double confrontation, on a pu mesurer la prise de conscience du groupe. A l’Emirates, l’OM s’est montré à la fois solide et dangereux et aurait pu même l’emporter s’il avait un peu plus cru en lui contrairement au match aller où il n’a rien produit et où il s’est endormi sur la fin comme pour mieux se faire surprendre sur un contre assassin conclu par Ramsey. Il y a donc eu d’énormes progrès effectués en 2 semaines que nous avons pu mesurer face à une grosse équipe européenne, même si celle-ci a aussi connu des moments difficiles.

Enchaînement de tests en novembre

Ce dimanche, les olympiens affrontent Nice et se doivent de confirmer leur regain de forme avant de s’offrir un triptique détonnant à l’issue duquel on saura quels objectifs l’OM peut réellement se fixer.

Il devra se frotter aux 2 ténors actuels du championnat que sont Montpellier et Paris. Même si la position parisienne ne fait pas de doute, celle des héraultais constitue une réelle surprise. Et c’est surtout leur nombre de points qui surprend : 26 en 12 journées ce qui signifie que leur moyenne est supérieure à 2 unités par match !! Cela est supérieur au temps de passage d’un champion potentiel. L’OM se déplacera donc à la Mosson le 19 novembre dans la peau de l’outsider. La pression sera certainement plus sur les épaules des hommes de René Girard car beaucoup sont curieux de savoir jusqu’où cette équipe peut aller. C’est la seule qui arrive à suivre le rythme impressionnant mené par Paris. 4 jours plus tard les marseillais revêtiront leur costume de favori pour la réception d’Olympiakos qui sera l’occasion d’assurer leur qualification pour le second tour de la Champions League en cas de victoire. Cette folle semaine se terminera par la réception du PSG…Même si Paris paraît incontestablement mieux armé, on sait que tout est possible dans ces confrontations.

Ces 3 matches en 8 jours seront plus que tendus mais nous avons des raisons d’y croire !! Mais avant tout, et je vais me répéter, battons Nice pour nous rassurer, grapiller encore des points et encore un peu de confiance qui permettront aux phocéens d’espérer prendre définitivement leur envol.

GUY TRUITE

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Bilan OM – octobre 2011 : ça va mieux mais y a encore des trucs qui cassent les couilles…N’est-ce pas José ? »

  1. Ce que tu appliques à Dassier, tu devrais l’appliquer à ton Deschamps, il a bénéficié d’un travail aussi et sans plus. S’il part, ça ne changera rien.
    Tu dis que MLD a nommé Labrune, c’est faux. Avec l’aval de MLD, certes, Labrune s’est proclammé tout seul président, il est également actionnaire (non majoritaire), il reste donc décisionnaire.
    Tu dis qu’il faut un management à l’anglaise comme Manchester ou Arsenal, et tu cites le PSG avec Leonardo et Kombouaré, un directeur sportif et un entraineur. De plus, au tout début, tous les problèmes entre les deux étaient énoncés au grand jour, mais quand il y a des résultats comme ils ont maintenant, on en parle pas. Au contraire de nous…
    Concernant ton Deschamps, c’est ni plus ni moins UNE FAUTE PROFESSIONNELLE d’avoir mis tant de temps a changé son système de jeu quand tout le monde le réclamait, au vu de l’effectif et de la tactique. Et tous ces joueurs, que l’on disait archi nuls, deviennent bons tout à coup.
    Tous les points perdus sont dus, à 95%, aux erreurs de Deschamps. Mais continue à le défendre, il se moque de l’OM, et quand il se barrera dès qu’il aura une offre qui lui convient, il laissera un beau merdier.
    Bref, tes messages de propagandes anti Anigo, et pro Deschamps sont nuls, surtout que beaucoup de tes propos sont éronés ou sont des inepties.
    A bon entendeur, rendons l’OM aux marseillais, allez l’OM!!!!

  2. Cher Valverde,
    ce que je déplore à travers cet article c’est que la situation ne soit pas claire suite à la nomination de Labrune. Il avait dit qu’il donnait les pleins pouvoirs au niveau du sportif à Deschamps. Or Anigo reste à la place qui est la sienne depuis 2 ans et intervient aussi dans le recrutement. On en conclue donc que rien n’a changé. Deschamps n’est donc pas le seul maître à bord. C’est avant tout Labrune qui a merdé!! alors oui je suis un pro deschamps et je suis pour qu’il soit le seul maître à bord. Mais ce qui m’énerve avant tout c’est qu’on annonce un changement d’organigramme qui en réalité ne s’est pas fait. A Paris au moins, les rôles ont été definis en début de saison. Kombouare entraîne et Léonardo est directeur sportif. Après s’il y a des tensions entre eux, comme il y a eu entre Deschamps et Anigo depuis, c’est un autre problème.

    Pour ce qui est du 4-4-2 peut être aurait-il fallu l’adopter plus tôt. Quoiqu’il en soit certains matches de L’OM se sont joués sur des détails qui ont fait que le schéma tactique n’y est pas pour grand chose.

    Mener 2-0 à Auxerre à la mi-temps, maîtriser le match comme on l’a fait puis prendre 2 buts sur 2 grossières erreurs de marquage et surtout ne pas avoir une seule occaz en 2eme est-ce que c’est un probleme tactique ou un relâchement total du collectif ?

    Avoir des occaz à la pelle face à Rennes, tomber sur un gardien en état de grâce et prendre un but sur une frappe de 25 mètres. Problème tactique ou manque de réussite ?

    Marcher sur le terrain face à Brest lors de la 2eme mi-temps alors qu’on a en face une équipe de niveau L2. Problème tactique ou manque d’envie ?

    Ces 3 matches là si tu fais le taf et que tout doit se passer normalement, tu dois les gagner. avec 7 points de plus t’es quasiment dans les 3 premiers sans avoir été brillant.
    Je pense effectivement que le nouveau schéma est intéressant. Après il y a aussi des paramètres qui font qu’une saison se joue à pas grand chose et qu’aucun schéma tactique ne peut te permettre de maîtriser.

    Merci en tous cas pour ton commentaire qui nous a permis à chacun d’échanger sur un sujet qui nous tient tous deux très à coeur, L’OM!! que ce soit l’un ou l’autre qui ait raison, espérons que notre club poursuive sa marche en avant et retrouve la place qui est la sienne!!

  3. Ping : Bilan OM novembre 2011 : on a évité de peu la crise de novembre… | Guy Truite

  4. Ping : OM : le bilan à mi-parcours | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s