Top of the Pops Premier League – Octobre 2011

Mario Balotelli et son t-shirt "Why always me ?" avec City contre Manchester United

Sir Guy se rêve en Jimmy Savile, présentateur mythique de Top of the Pops en Angleterre de 1964 à 1984. Mais une éducation marquée par le Téléfoot des 90’s de Frédéric Jaillant, Pascal Praud, Vincent Hardy et Christian Jeanpierre lui a fait le plus grand mal. C’est pourquoi, pour suivre la saison 2011-2012 de Premier League, il a décidé de vivre ses rêves et d’accepter ses défauts en proposant un Top of the Pops Premier League mensuel. Troisième épisode : “October in May”

Mois d’octobre riche en enseignements, révélations et confirmations en Angleterre : Man City est bien un vrai club, Chelsea et Arsenal ont définitivement fait le deuil de leur défense, Tottenham est bien plus qu’une hype et si Mario Balotelli est toujours aussi con, c’est bien un vrai footballeur.

TOP 3

  • Tottenham

3 victoires et un nul. Voici le bilan des Spurs en octobre. C’est vrai, j’aurais pu parler de Newcastle, des 5 buts de Demba Ba et de leur invincibilité depuis le début de la saison. Mais il fallait faire un choix. Car depuis les deux giffles mancuniennes du début de saison, les hommes du rougeot Harry Redknapp ont enchaîné 7 matchs sans défaites pointant à une cinquième place avec un match en moins et l’opportunité de revenir à un petit point de United. Tottenham fait donc figure de sérieux candidat au podium cette saison, peut-être plus que son voisin Arsenal, surtout si van der Vaart maintient sa forme d’octobre (5 buts en 4 matchs).

  • Frank Lampard

Après un début de saison difficile, Lampard est bien de retour. Malgré un bilan mitigé pour Chelsea (2 victoires et 2 défaites), le milieu anglais a marqué 4 buts au cours du mois d’octobre. Il est surtout devenu le 5ème joueur de l’histoire à atteindre les 500 matchs de Premier League après Ryan Giggs, David James, Gary Speed et Sol Campbell. Chapeau !

  • Mario Balotelli

Ok, c’est un fait, Balotelli est un abruti. Mais au cours de ce mois d’octobre, il nous a rappelé pourquoi City avait dépensé 23 millions d’euros pour le recruter. 4 buts marqués en championnat dont un doublé à Old Trafford plein d’assurance, de nonchalance et d’arrogance pour un joueur, on l’oublie un peu vite, de tout juste 21 ans. Et puis cette manière de bomber le torse après chaque but…quand c’était Canto, on criait au génie. Quand c’est lui, on a juste envie de le lyncher. Mais il faut bien reconnaître qu’il a du talent et qu’il dénote dans un football toujours plus policé (et c’est un supporter de United qui vous dit ça !). Reste à confirmer sur la longueur.

FLOP 3

  • Wigan

4 défaites en 4 matchs en octobre. Une 20ème place au classement. Plus faible attaque de Premier League avec 6 buts marqués en 10 matchs. Ça sent clairement la relégation pour l’ancien club de Charles N’Zogbia.

  • John Terry

Encore un mois mouvementé dans la carrière de Cap’tain John. Ses deux buts au cours du mois d’octobre sont en effet trompeurs. Car on retiendra surtout que Terry a encore fait la Une des tabloids suite aux accusations d’insultes racistes du défenseur de QPR Anton Ferdinand et qu’il s’est lamentablement vautré contre Arsenal laissant van Persie marquer le 4ème but des Gunners. Dur.

  • Old Trafford

Le Théâtre des Rêves a été souillé ce dimanche 23 octobre. Les voisins de Manchester City sont venus humilier les hommes de Ferguson 6-1 dans un derby à sens unique qui restera dans les mémoires. Jamais Ferguson n’avait subi une telle déroute à domicile. Jamais depuis 1926 City n’avait passé 6 buts à son rival (merci Kevin Quigagne !). La passation de pouvoir est bien évidemment éxagérée mais ce qui est sur, c’est que le supporter des Red Devils que je suis en a encore mal au cul…

ALBUM DU MOIS : Manchester City – « Victory »

Manchester City, c’est 4 nouvelles victoires dans la besace sur le mois d’octobre, les plaçant seul en tête avec 5 poins d’avance sur United. C’est déjà 36 buts marqués en 10 journées. C’est 3 joueurs dans le top 10 des meilleurs buteurs. C’est le deuxième meilleure défense. Bref, c’est du lourd.

ARTISTE DU MOIS : Robin van Persie – “Rockin’ Robin”

Je déteste le joueur mais il faut bien reconnaître que s’il reste un talent de classe mondial chez les Gunners, il s’agit de van Persie. L’actuel meilleur buteur de Premier League avec 10 buts, dont 7 sur le seul mois d’Octobre, a conclu en beauté ce mois avec un triplé sur le terrain de Chelsea. Sur l’année 2011, la tête à claque hollandaise a marqué 28 buts en 27 matchs de Premier League. Bim !

ARTISTE REVELATION DU MOIS: Danny Graham – “Swansea Town”

L’attaquant de Swansea est un des grands artisans du très bon début de saison de cette surprenante équipe galloise pointant à la 10ème place du championnat. Lui qui n’avait jusqu’à présent marqué qu’un seul but en Premier League sous les couleurs de Middlesbrough en a claqué 4 sur le mois d’octobre, prolongeant sa très bonne saison dernière sous les couleurs de Watford en Championship, la Ligue 2 anglaise. Il s’est même payé le luxe de marquer contre son camp.

SINGLE DU MOIS : Robin van Persie – “Pass the Dutch” 

Encore lui. Et ce n’est même pas d’un des ses 7 buts dont je vais vous parler. Car il est des gestes touchés par la grâce qui se suffisent à eux-mêmes et vont au-delà du résultat final. Place aux images (à 0:20 dans la vidéo)

CLIP DU MOIS : Chelsea vs. Arsenal – “Attack”

Londres, 2 équipes rivales, 8 buts, des retournements de situation, des défenses à la rue. C’est officiel, le Big 4 ne veut plus rien dire.

BONUS : Joey Barton – “Bad Kids”

Après Gervinho en août et les supporters Wolverhampton en septembre, Joey Barton s’est payé ce mois-ci son coéquipier Abel Taarabt. L’autoproclamé superstar marocaine qui avait failli signer au PSG cet été a en effet subi les foudres du bad boy anglais dans une interview, “Je suis arrivé ici et on m’a dit que c’était un génie. J’attends toujours de le voir. Je ne sais pas si c’est plus parce qu’il ne travaille pas assez dur ou parce qu’il préfère bouder”. Et cette fois-ci, on ne peut que lui donner raison.

SIR GUY

Articles sur le même thème :

Top of the Pops Premier League Août 2011

Top of the Pops Premier League Septembre 2011

Publicités

6 réflexions au sujet de « Top of the Pops Premier League – Octobre 2011 »

  1. Salut Guy, sympa tes articles, je viens de découvrir ton site via les Cahiers.

    Une anecdote foot sur Jimmy Saville. Des années 70 aux années 90, il présentait une célèbre émission sur la BBC où des téléspectateurs (souvent des jeunes) lui écrivaient pour lui demander de réaliser leur rêve (« Jim’ll fix it »).
    Un jour, il reçoit une lettre d’un gamin dont l’équipe (Newcastle) venait de se faire rosser (je sais plus par qui, mais c’était dans les années 80, donc mettons par Liverpool).
    Le jeune supp demande à Jim de régler ce problème. Pas facile mais qu’à cela ne tienne, Jimmy organise un re-match Liverpool-Newcastle avec des acteurs, un truc tout à fait délirant où les Reds s’en prennent 11 et se font expulser quasiment toute l’équipe. Marrant.

    Aussi, petite erreur dans ton texte, je la signale simplement car tu es supp de Man United donc ça te concerne. Tu écris : « Jamais City n’avait passé 6 buts à Man United ».

    Et bien, si, le 23 janvier 1926, à Old Trafford, Man United : 1 – Man City 6. Il y eut aussi le 10 septembre 1930 (10 septembre) contre Huddersfield, 0-6, qui cartonnait à l’époque… et cartonne toujours, sous la houlette de Lee Clark (manager), son adjoint et Red Legend McDermott et l’Everton & Newcastle Legend, Steve Watson (41 matchs invaincus en championnat de D3 pour les Terriers, série en cours, ils s’attaquent au record des Invincibles d’Arsenal, 49 matchs, et de Forest, fin années 70, 42 matchs).

    Il faut dire que la fin des années 20 et le début des années 30 furent terribles pour Man United, financièrement et sportivement (outre la pilée subie contre Man City le 23.01.1926, 1-6, et le o-6 contre Huddersfield, il y eut aussi cette belle fessée infligée à OT par Newcastle, 1-7, le 10.09.1927).

    Faut dire que Man United cette saison 1930-1931 encaissa… 115 buts ! et descendit en D2.

    Le début des années 30 est effectivement l’une des périodes les plus noires du club, le club n’a plus gagné de championnat depuis 1911 (la fameuse ère Ernest Magnall, qui s’achève brutalement en 1912, avec Ernest qui fila… à Man City !) et connaît d’énormes problèmes financiers (dettes monstrueuses) et il fallut un visionnaire en 1932, l’homme d’affaires local James Gibson, pour sauver le club d’une situation désespérée.

    Gibson, connu dans l’histoire du club comme le deuxième « Ange Gardien » des Red Devils (après John Davies dans les années 1900, Davies et la fameuse histoire du Saint-Bernard, qui sauva le club…).

    Quelques années plus tard, au sortir de la guerre, et après avoir mis l’accent sur la détection et créé un système de formation efficace dans les années 30 (le premier véritable système de la sorte en Angleterre, l’ancêtre des Academies et Centres of Excellence), James Gibson nommait un jeune manager, un type qui avait porté les couleurs de Liverpool juste avant la guerre… un certain Matt Busby.

    En 1989, il y eut aussi un 5-1 à Maine Road (contre City donc). Et en 1955, un 0-5… toujours contre City !

    Keep up the good work, Guy.

    • C’est corrigé Docteur ès Manchester United ! Merci beaucoup pour toutes ces précisions. Car si je suis en effet supporter des Red Devils, je suis loin de connaître aussi bien l’histoire du club…

      Et ton anecdote sur Jimmy Saville est géniale !

      En espérant te revoir bientôt sur le blog Mister Quigagne.

  2. Ping : Top of the Pops Premier League – Novembre 2011 | Guy Truite

  3. Ping : Top of the Pops Premier League – Décembre 2011 | Guy Truite

  4. Ping : Top of the Pops Premier League – Janvier 2012 | Guy Truite

  5. Ping : Pourquoi Manchester United doit être champion d’Angleterre | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s