Le onze type des joueurs qui ont des noms de 7 nains

equipe-foot-nain

Non, l’idée n’est pas de rendre hommage à Valbuena, Rui Barros ou autre Pius N’Diefi, mais bien de saluer ces joueurs qui, malgré eux, ont des noms qui en d’autres temps auraient fait tourner la tête de Blanche-Neige.

Gardien – Thibault Courtois 
Apprécié pour ses bonnes manières, le grand belge (il aurait eu du haut de ses 6 pieds 6 pouces eu sa place dans ma collection de cartes NBA) a la lourde tâche de succéder à De Gea à l’Atletico Madrid. A suivre de près.

Arrière – Laurent Bonnart 
Bon élève, bon esprit, son nom dénote avec sa passion pour les sombres Noir Désir. Il laissera un très bon souvenir sur la Canebière, où sa discrétion aura quand même eu le mérite de supporter les kékés de l’effectif (M’Bia, Diawara, Ben Arfa…)

Arrière – François Modesto 
Pas le joueur le plus ambitieux de l’effectif (ses origines corses qui remontent ?), François-Joseph de son vrai nom a quitté le Rocher après 6 ans sous le maillot HSBC pour aller renflouer les finances de la Grèce en signant au Pirée, dans l’anonymat.

Arrière – Thierry Gros
Né en 66 à Marseille, Titi n’aura été l’homme que de deux clubs, Saint-Etienne et…l’ASOA Valence où il a terminé sa carrière en 95. Il paraît qu’il était plutôt mince.

Arrière – Arnaud Le Lan 
Une fâcheuse tendance à se faire prendre de vitesse. Ce faux sosie de Van Nistelrooy s’est fixé pour objectif de prouver son amour pour la Bretagne : après Lorient, il a signé à Rennes, puis Guingamp, puis re chez les Merlus. Fest’noz un jour, fest’noz toujours !

Milieu – Emmanuel Petit : 1,85m tout de même
Une crinière inédite et un beau parcours. Monaco, Arsenal, Barcelone, Chelsea, des titres en Equipe de France, rien a dire, Emmanuel est(boué) est grand ! Ne reste plus qu’à confirmer en tant que commentateur.

Milieu – Philip Cocu 
A toujours douté de son mariage. Lui aussi gaucher, lui aussi a fait une partie de sa carrière au Barça, où il a toujours été apprécié par les socios, sans doute par compassion. A fini sa carrière aux Emirats Arabes Unis, le seul moyen qu’il ait trouvé pour empêcher sa femme de sortir de la maison.

Milieu – Kevin Lejeune : 26 ans
Ou comment passer de l’équipe de France espoirs en 2005 au Tours FC en 2011, à croire qu’il manque d’expérience pour évoluer au plus haut niveau.

Attaquant – Nolan Roux : faux blond, vrai ambitieux
Il paraît qu’il essaie de convaincre Le Lan de signer à Brest, histoire de boucler la boucle. Fils de Bruno, pas de Guy.

Attaquant – Paul Sauvage
Ne s’est jamais bien entendu avec Courtois. 72 ans aujourd’hui, le natif de la Creuse a tout de même cotoyé Kopa et Fontaine quand il jouait à Reims. A vraisemblablement fini son parcours pro sous prozac à Bergerac.

Attaquant – Brice Jovial
Surnommé le rayon de soleil de l’équipe, il dégage une vraie joie de vivre. Avant d’éclater au grand jour avec son retourné contre Lorient, il avait trimbalé sa frimousse à Cannes, Charleroi ou encore Beauvais. Manque encore d’automatismes avec Sauvage.

HUGGUY LES BONS TUYAUX (rentre du boulot)

Retrouvez tous les 11 type de la rédaction ici

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le onze type des joueurs qui ont des noms de 7 nains »

  1. Ping : Le onze type des bègues (aka « 11 type » Vincent Lindon) | Guy Truite

  2. Ping : Le Deportivo La Corogne, une autre vision de l’Espagne | Guy Truite

  3. Ping : Le onze type des humouristes | Guy Truite

  4. Ping : Le 11-type du X (bis) | Guy Truite

  5. Ping : Le onze type des humoristes | Guy Truite

  6. Ping : Le 11 type des marques de fringues | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s