Interview exclusive : le onze type d’Annie Girardot

guy_truite_annie_girardot

Annie Girardot et Guy Truite au cours d'une soirée pyjama - © GUYPEG

Anniversaire d’Annie Girardot oblige, nous retrouvons dans nos archives une interview de l’actrice mythique réalisée par Guy Truite qui date du début des années 2000. Au menu de cette interview pas de cinéma, pas de théâtre, mais plutôt du sport, les souvenirs des belles épopées des bleus et un 11 type intéressant. Extraits.

Guy Truite : Bonjour Annie

Annie Girardot : Bonjour Monsieur

GT : Alors Annie, tout d’abord je tenais à vous signifier toute mon admiration pour votre carrière remarquable. Vraiment, vos rôles ont marqué ma vie. Je suis certes un journaliste sportif, je n’en demeure pas moins un cinéphile averti… Annie, on m’a beaucoup parlé de votre passion pour le football. Pouvez vous nous en dire un peu plus?

AG : Bonjour Monsieur.

GT : Annie, on m’a dit que vous vous étiez passionnée pour l’équipe de France durant la coupe du monde 82 puis l’euro 84. Pouvez-vous nous en dire un peu plus. Quel joueur retenez-vous?

AG : Dominique Rocheteau. Ah, Un garçon fantastique. Je le revois courir avec ses cheveux bouclés. Quel bel homme ! Je vous le dis, il n’avait pas volé son surnom d’ange. Et puis une ténacité, un sens du devoir. Vraiment, un joueur unique. Vous savez, j’ai de la mémoire. Et en 1982, beaucoup l’ont oublié mais au début de la compétition, il n’est pas titulaire. Pourtant, il a su regagner sa place. D’ailleurs, il marque son pénalty face à l’Allemagne en demi-finale. Vraiment un garçon fantastique, fantastique, je vous dis.

GT : Annie, on sent de la passion dans votre verbe. C’est vrai que Rocheteau était un super joueur. Mais il y en avait d autres: Giresse, Bossis, Tresor, Platini… Quelques mots sur Platini  ou un autre souvenir, un autre joueur peut être?

AG : Dominique Rocheteau. Ah, Un garçon fantastique. Je le revois courir avec ses cheveux bouclés. Quel bel homme. Je vous le dis, il n avait pas volé son surnom d’ange. Et puis une ténacité, un sens du devoir. Vraiment, un joueur unique. Vous savez, j’ai de la mémoire. Et en 1982, beaucoup l’ont oublié mais au début de la compétition, il n’est pas titulaire. Pourtant, il a su regagner sa place. D’ailleurs, il marque son pénalty face à l’Allemagne en demi finale. Vraiment un garçon fantastique, fantastique, je vous dis.

L’interview se poursuit. Guy et Annie échangent sur ces années 80 que tous deux ont croquées à pleines dents. Plus tard au cours de l’interview, Guy proposait à Annie d’inscrire sur un tableau son 11 type de légende que voici :

GUY TRUITE, GUYGUY POP ET GUYPEG

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Interview exclusive : le onze type d’Annie Girardot »

  1. Ping : Bon anniversaire…JPP : vibrant hommage d’un minot…et quel minot !! | Guy Truite

  2. Ping : Fin d’année, ça sent le sapin ! | Guy Truite

  3. Ping : Votez pour votre présentatrice foot préférée? | Guy Truite

  4. Ping : Fin d’année, ça sent le sapin ! | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s