Joyeux anniversaire…Frédéric Déhu

dehu_om_photo

Frédéric Déhu fête aujourd’hui ses 39 ans. En plus d’avoir été champion de France avec Tony Vairelles et Jean-Guy Wallemme, d’avoir eu le bon goût de passer du PSG à l’OM, d’avoir été soupçonné par les supporters parisiens de coucherie avec son coéquipier Fabrice Fiorèse et d’avoir été le 6ème français à porter le maillot du Barça, Déhu a également formé une des pires charnières centrales de l’OM depuis la remontée du club en Ligue 1. C’est pourquoi, à cette occasion, la rédaction de Guy Truite vous propose d’élire la pire défense centrale de l’OM depuis la saison 1996-97. Les nommés sont…

1/ ALBERTO MALUSCI – IVAN FRANCESCHINI

A l’été 1996, l’Olympique de Marseille retrouve la D1 et doit donc bâtir une équipe solide pour se réinstaller durablement au sommet du championnat. Cela passe avant tout par la mise en place d’une charnière centrale solide. A cette époque, les italiens ont la réputation d’être des défenseurs rugueux, malins et disciplinés. C’est tout naturellement que le club pour renforcer ce secteur part faire son marché de l’autre côté des Alpes en nous dégotant deux illustres inconnus. Le premier, Ivan Franceschini, a été formé à Parme et n’a jamais évolué au haut niveau. Son compère, Alberto Malusci arrive de la Fiorentina et malgré ses 24 ans il a une centaine de matches de Série A à son actif. Des trois qualités énumérées quelques lignes plus haut, ce duo n’en possédait qu’une seule. Ils étaient rugueux, voire très rugueux puisqu’ils ont obtenu à eux deux la bagatelle de 16 cartons jaunes et 4 cartons rouges en championnat. L’année suivante on ne les reverra pas. Le staff marseillais a préféré jeter son dévolu sur un certain Laurent Blanc, meilleure inspiration de sa part…

Les plus : rugueux, bien coiffés.

Les moins : trop rugueux, lents

Que sont-ils devenus ? Malusci continue à jouer en amateur, Franceschini joue à Portogruaro en Série B.

malusci_franceschini_om

2/ FRANCK DUMAS – JEAN6PIERRE CYPRIEN

A l’aube de la saison 1999-2000, l’OM doit faire face au départ de Laurent Blanc à l’Inter Milan. C’est Edouardo Berrizzo, taulier de River Plate qui aura la lourde tâche de lui succéder. Mais l’argentin déçoit énormément aux côtés de William Gallas. Au mercato d’hiver, le chantier défensif est complètement chamboulé avec les arrivées de Franck Dumas et Jean-Pierre Cyprien en défense centrale. Ils connaissent bien le championnat puisque Dumas y a évolué 12 saisons, à Caen puis Monaco où il remporte le titre en 1997. Il choisit de venir à Marseille car il a un temps de jeu insuffisant du côté de Newcastle. Pour ce qui est du parcours de Cyprien, je vous renvoie vers le 11 type aux 2 prénoms. Ces deux gars soi-disant expérimentés avaient bien failli nous faire descendre en D2…belle perf !!

Les plus : Cyprien est un ex-rasta et Dumas avait un vrai sens du placement perdu à l’OM.

Les moins : Dumas était gros et l’est toujours, Cyprien fonce sans raison dans des bus avec sa voiture.

Que sont-ils devenus ? Franck Dumas est l’entraîneur de Caen, Cyprien a été vu la dernière fois sur un terrain de foot en 2008 à l’US Cagnes

dumas_cyrprien_om

3/ EDUARDO TUZZIO – STEFANO TORRISI

La saison 2001-2002 marque le retour de Bernard Tapie aux affaires. Cette saison verra l’OM compter plus de 40 joueurs dans son effectif et Nanard aura effectué bon nombre de transactions toutes plus improbables les unes que les autres. Notamment le transfert du défenseur argentin Edouardo Tuzzio qui fera l’objet d’un procès pour fraude. L’OM avait revendu le joueur au Servette Genève puis racheté avant le début de la saison à un prix plus élevé. A l’époque, le Servette était l’autre club de Dreyfus. Bizarre…Tuzzio aura continué d’exister quelques années plus tard grâce à cette affaire et non grâce à ses performances sportives. Il évoluait au côté de Franck Leboeuf mais au mercato d’hiver il a vu arriver un Italien au même poste, Stefano Torrisi. Arrivé en provenance de Parme, il effectue ses débuts à Nantes au côté de Tuzzio. L’Italien fracasse tout et marque un but et effectue une passe décisive…pour Nantes. Donc considérons qu’il a planté un but et demi contre son camp. L’OM s’inclinera 3-1 et pour la petite histoire c’est Wilfried Dalmat qui avait ouvert le score pour les marseillais. Quelqu’un a de ses nouvelles ?

Les plus : leur nom commence par la même lettre

Les moins : ne comprennent pas les bases du foot. Soit marquer dans le but de l’adversaire et non dans le sien.

Que sont-ils devenus ? Tuzzio joue à Independiente en Argentine et Torrisi est porté disparu.

torrisi_tuzzio_om

4/ FREDERIC DEHU – ABDOULAYE MEITE

A l’été 2004, après 4 années passées au PSG, club dans lequel il est devenu un des joueurs préférés des supporters, le héros du jour la joue traître en rejoignant l’OM sans indemnité de transfert. La succession des entraîneurs sur le banc olympien (Anigo, Emon, Durant et Troiussier pour sa première année, Jean Fernandez pour la deuxième) lui donnera l’opportunité d’évoluer aux côtés de nombreux défenseurs olympiens. Mais c’est avec Abdoulaye Meïté qu’il formera la paire la plus régulière. L’association de la science de placement de l’ancien lensois et du jeu tout au physique de l’ivoirien. Ce duo est sans doute le moins mauvais de cette liste mais on est quand même loin de Boli-Mozer ou Diawara-M’Bia…

Les plus : complémentarité, expérience, droiture

Les moins : laideur physique, agressivité avec les journalistes

Que sont-ils devenus ? Frédéric Déhu est à la retraite après avoir avoir passé une année au chômage, Abdoulaye Meïté est revenu cette saison en Ligue 1 et a fêté ça en découpant Julien Quercia et en purgeant 8 matchs de suspension

5/ RONALD ZUBAR – RENATO CIVELLI

Arrivé de Caen avec la réputation flatteuse de nouveau William Gallas, Zubarinho sera au départ associé à Boštjan Cesar, le Vidic slovène. Une arnaque. Très vite, c’est Renato Civelli qui va s’imposer aux côtés du futur vice Ballon de Plomb 2008, l’argentin ayant déjà fait la même l’année précédente en finissant titulaire en défense centrale avec Déhu. Cette paire de centraux est sans doute celle ayant le QI footballistique le moins élevé de cette liste. Malgré cela, l’OM terminera 2ème de championnat et perdra une nouvelle finale de coupe de France consécutive face à Sochaux, avec notamment un penalty décisif manqué par…Zubar. Le début d’une vraie série noire pour l’ancien caennais sous les couleurs olympiennes qui deviendra vite le bouc émissaire de tous les maux de l’OM.

Les plus : physique, agressivité, fessier remarquable pour Civelli

Les moins : absence de cerveau, lenteur

Que sont-ils devenus ? Zubar fait les beaux jours d’un club à la hauteur de son talent, Wolverhampton, et Civelli chatouille les chevilles adverses sous les couleurs de l’OGC Nice.

6/ GAEL GIVET – JULIEN RODRIGUEZ

Avant les succès de Deschamps, l’OM était taxé de club vivant dans le passé. Au mercato 2007, les dirigeants olympiens espèrent faire revivre le passé récent d’un autre club, l’AS Monaco, en recrutant la charnière centrale de la fameuse saison 2003-04 voyant les monégasques atteindre la finale de Ligue des Champions. Sauf que les marseillais avaient oublié que cette équipe pouvait également compter sur Squillaci, Evra, Giuly, Rothen ou encore Morientes…Cela se confirmera sous les couleurs de l’OM puisque, même si Gerets parviendra à redresser le club pour le faire terminer sur le podium, le club brillera plus par son attaque emmenée par Djibril Cissé et Mamadou Niang que par sa défense.

Les plus : réputation, monaco 2004

Les moins : 2004, c’était 3 ans avant de rejoindre l’OM…, voix de merde pour Rodriguez, look de clochard pour Givet

Que sont-ils devenus ? Givet s’est fait une place de choix dans un vilain club de Premier League, Blackburn, et Julien Rodriguez squatte tranquillement l’infirmerie marseillaise.

GUY TRUITE ET SIR GUY

Retrouvez tous les anniversaires de Guy Truite ici

Publicités

10 réflexions au sujet de « Joyeux anniversaire…Frédéric Déhu »

  1. Ping : Joyeux anniversaire…Salomon Olembé | Guy Truite

  2. Ping : Calendrier de l’En Avent : 17 décembre, Fabrice Fiorèse | Guy Truite

  3. Ping : Spécial mercato, les intox de Guy Truite | Guy Truite

  4. Ping : Joyeux anniversaire Pascal Nouma par Tony Vairelles | Guy Truite

  5. Ping : Tony Vairelles : Sa vie après la prison | Guy Truite

  6. Ping : Joyeux anniversaire Djamel Belmadi | Guy Truite

  7. Ping : Votez pour le pire arrière gauche de l’histoire de l’OM | Guy Truite

  8. Ping : OM : Qui pour remplacer Deschamps ? | Guy Truite

  9. Ping : Carmelo Micciche : Symbole d’une Lorraine bancale | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s