Profession : arbitre de touche

Défense de l'arbitre de touche par Guy Truite

Au foot comme au cinéma, il y a les stars et les seconds rôles. Quand les joueurs et entraîneurs occupent l’écran et trustent les micros, d’autres savourent chaque seconde d’apparition en direct. On trouve dans cette catégorie pêle-mêle : les soigneurs (dont le quotidien se résume à se taper un sprint par match et à varier les grimaces selon la gravité des blessures), les ramasseurs de balles (surnommés les « doux rêveurs »), les caméramans (sans qui la palette 3D ne serait rien), et enfin mes préférés : les arbitres de touche (j’y inclus bien évidemment le fameux « passe-temps » ou 4ème arbitre).

Non sérieusement, arbitre de touche, c’est la lose. On connait les Chapron, Duhamel, Sars, Quiniou…mais hormis Nelly Viennot, vous en connaissez vous, des noms d’arbitres de touche ? Les mecs sont là à tous les matches, toujours à faire les mêmes gestes, et, en gros, après la poignée de main du coup d’envoi, ils vont se faire 1h30 en solo au bord du terrain. Ils sont tellement anonymes que les commentateurs ne prennent même pas la peine de les appeler par leur nom. C’est « l’arbitre de touche »…un concept ! Même pas un petit « celui du haut », « le chauve », « le gaucher »…rien qui donne un peu de personnalité ! Je trouve ça ingrat. Je sais pas moi, on pourrait les primer sur les bons résultats : si le mec juge 3 fois d’affilée hors-jeu à juste titre, on leur donne un bonus, on affiche leur nom en gros à l’écran, on les interviewe à la fin du match pour avoir leurs impressions…mais rien de tout ça !

Et pourtant, il faut savoir qu’à la base l’arbitre de touche c’était le patron. En 1847, quand on a décidé que l’auto-arbitrage avait ses limites, on a créé les postes d’« umpires » (ils étaient 2 par match) pour surveiller les buts, puis pour surveiller le temps. Et puis patatra, on a instauré 2 ans plus tard les « referee », d’abord en tribune, puis sur la pelouse (début des années 1890). Fin de l’âge d’or, début de la figuration. Messieurs, votre place est désormais sur la touche. Les mecs ont tellement une évolution pourrie qu’on a changé leur nom en « arbitres assistants », les stagiaires en gros. Leur mission aujourd’hui est simple : éduquer (« Non monsieur Valbuena, vous avez plongé, vous êtes fautif ») et signaler les hors-jeu. Et sur cette mission là, il faut dire que les mecs sont balèzes. A moins d’avoir un strabisme divergent ou des capacités de rotation instantanée du cou, ils sont quand même capables de regarder en même temps le départ du ballon et l’alignement des défenseurs…une prouesse ! Et puis faut pas oublier que ces hommes là ont accepté de se déplacer en pas chassé sous l’oeil des caméras, et autant d’auto-dérision, moi je trouve que ça force l’admiration.

Et puis eux, au moins, on connaît leur utilité sur le terrain. C’est pas comme l’agitateur de panneau. Pendant que les uns la jouent artisanal (on agite les drapeaux comme au temps des Croisades), le 4ème il se la raconte avec son mauvais panneau numérique pour nous dire que le 8 remplace le 17. Il n’est tellement pas crédible que le speaker passe derrière lui dans la foulée pour le ridiculiser en lui montrant que lui connait aussi les noms des joueurs, et pas juste leur numéro. Ah oui, et puis ils vérifient aussi que les maillots sont dans les shorts (un beau projet de vie). Et ils ont appris à compter jusqu’à 5 minutes pour nous donner les arrêts de jeu…

Alors oui, ils n’ont pas le même maillot, mais ils ont la même passion. Si je trouve qu’avoir pour envie de passer sa vie sur la touche ça manque un peu d’ambition, je pense qu’il faudrait qu’on exige que les arbitres de touche aient le droit de mettre leur nom au dos de leur maillot. Au pire, on pourrait au moins leur consacrer 2 pages pour leurs vignettes dans les albums PANINI, histoire qu’on les aime un peu plus.

HUGGUY LES BONS TUYAUX

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s