Le onze type du mercato d’été 2011

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ça y est. La grande blague médiatique de l’été 2011 est enfin terminée, les rumeurs et autres spéculations vont enfin faire place au jeu. Comme chaque année, nombres d’annonces Footmercatoesque n’ont pas abouti : Gilardino n’est toujours pas à l’OM, Gignac y est lui plus que jamais, Neymar n’est pas encore au Real, Sneijder parle toujours italien et Modric n’a pas rejoint Chelsea. Mais cet été 2011 a quand même vu de gros transferts qui pourraient bien redistribuer les cartes dans les différents championnats et en Europe.


TITULAIRES : UNE EQUIPE À 300 M€

David De Gea (Atletico Madrid à Manchester United) : 20 M€
Pour remplacer l’ancien van der Sar, Ferguson a décidé de recruter le même avec 20 ans de moins : même physique longiligne, même précocité, même visage ingrat. Pourquoi se faire chier quand on a l’argent ? Pour le moment, le résultat n’est pas encore le même, l’espagnol ayant connu des débuts un peu difficiles, fait de sorties hasardeuses, de prise de balle molle et de plongeons ratés. Mais connaissant le talent de Ferguson et la qualité des gardiens made in spain (Casillas, Reine, Valdes…), il est fort à parier que United a trouvé son gardien pour les dix prochaines années.

Jérôme Boateng (Manchester City au Bayern Munich) : 15 M€
Le frère allemand de Kevin-Prince, le danseur du Milan AC, est donc retourné en Germanie après une saison ratée à Manchester City marquée par une des blessures les plus idiotes de l’histoire du foot : aggravation d’une déchirure du tendon du genou gauche après qu’une hôtesse de l’air lui soit rentré dedans avec le chariot à boisson. VDM

Phil Jones (Blackburn à Manchester United) : 19 M€
Une autre recrue de l’été mancunien. Et celle-ci est également frappée du sceau Ferguson, à savoir acheter un jeune prometteur à prix d’or pour en faire un très grand joueur (jurisprudence Rooney, Ronaldo, Nani, Ferdinand…). Après Smalling l’année dernière, Sir Alex s’est donc offert un autre jeune espoir anglais en provenance des modestes Blackburn Rovers. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’adaptation est rapide, Jones étant déjà titulaire aux côtés de Jonny Evans en l’absence de Vidic et Ferdinand.

Philippe Mexès (AS Roma au Milan AC) : gratuit
Cet été, Philou a enfin quitté l’AS Roma chère à Daniel Bravo pour rejoindre un club plus digne de son talent et de sa classe (je parle du joueur, pas de l’homme, prince parmi les beaufs). Le Milan AC peut se frotter les mains, car dans un club ayant l’habitude de faire joueur ses joueurs jusqu’à 40 ans, Mexès représente bien le futur de la défense milanaise et le successeur naturel d’Alessandro Nesta, même à 29 ans. Le tout gratuitement. Comme quoi, Jean-Claude Dassier ne disait pas que des conneries…

Fabio Coentrao (Benfica au Real Madrid) : 30 M€
Le Real Madrid s’est offert les cheveux décolorés les plus chers de l’histoire. L’ancien ailier gauche de Benfica a en effet débarqué dans la capitale espagnole contre 30 M€ donnant à l’effectif madrilène une touche encore plus português (Mourinho, Pepe, Carvalho, Ronaldo). Déjà balladé sur tous les postes pour le Mou (arrière gauche, milieu, ailier gauche), Coentrao fait figure de véritable couteau-suisse lisboète.

Cesc Fabregas (Arsenal à Barcelone) : 34 M€
Petit Cesc est content, il a enfin retrouvé ses copains champions d’Europe et du Monde à Barcelone. Fini la vie en captivité du côté de Londres. Car cela faisait quelques années que l’espagnol traînait son spleen londonien, rêvant de soleil, de toque et de titres avec les Blaugrana pendant que son père adoptif Arsène Wenger l’obligeait à joueur des matchs contre Stoke City, faire des passes à Bendtner et voir les titres s’envoler chez les méchants United ou Chelsea. Résultat : plus de titre pour le nouveau n°4 de Barcelone en 3 jours dans son nouveau club qu’en 6 ans chez les Gunners. C’est ce qu’on appelle un choix de carrière.

Samir Nasri (Arsenal à Manchester City) : 28 M€
Nasri a été l’autre sujet pourri de l’été d’Arsenal. Nanti d’une nouvelle aura après sa demi-saison flamboyante l’année dernière, l’ancien marseillais est donc parti chez les milliardaires de City pour enfin gagner des titres et, accessoirement, plus de 10 M€ par an. Car depuis le championnat d’Europe des moins de 17 ans avec Benzema, Ménez, Ben Arfa et Rémy Riou (oui oui), le minot a du se contenter d’une coupe Intertoto avec l’OM et du souvenir à vie de feu RLD dansant en claquette. Traumatisant.

Javier Pastore (Palerme au PSG) : 42 M€
Le gros coup du PSG made in Qatar. L’argentin est peu connu en France mais jouit d’une très belle côte en Europe. Meneur de jeu élégant, bonne gueule, propre sur lui, Pastore a d’ores et déjà réveillé tout le championnat de France et les fantômes de Rai en à peine quelques semaines. Un futur très grand.

Alexis Sanchez (Udinese à Barcelone) : 37,5 M€
La grande hype de ce mercato 2011. Après de nombreuses rumeurs l’envoyant un peu partout, le chilien a finalement rejoint le FC Barcelone, rendant le club catalan encore plus flippant qu’avant. L’ancien joueur de l’Udinese, après avoir emmené le club italien en Champion’s League, avec son compère Di Natale, rejoint donc les Harlem Globe Trotters du football moderne. Question : pour jouer à la place de qui ?

Segio Agüero (Atletico Madrid à Manchester City) : 45 M€
Cela devient une tradition. Depuis l’arrivée du Cheikh Mansour à la tête des Citizens, une star débarque à chaque mercato du côté de Manchester, et pas seulement à Old Trafford. Cette année, c’est Sergio Agüero, le gendre de Dieu, qui a rejoint les Skyblues contre 45 M€, plus gros transfert de l’année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que El Kun n’a perdu de temps pour faire oublier le finalement pas parti Carlos Tevez, en marquant un doublé en 30 minutes dès son premier match.

Samuel Eto’o (Inter Milan à Anzhi) : 27 M€
Le transfert le plus improbable de ce mercato. En revanche, cela pendait au nez du camerounais depuis plusieurs saisons. Après le club Ouzbek Kuruvchi Tachkent en 2008, c’est donc dans l’inconnu club d’Anzhi Makhachkala, situé dans la très sexy République du Daguestan, que Samuel Eto’o, un des meilleurs attaquants du monde, a signé. En même temps, après 3 Champion’s League, dont 2 triplés de suite avec le Barça et l’Inter Milan, Eto’o n’avait sans doute plus grand chose à gagner. Il a donc choisi les millions. 60 sur 3 ans.

REMPLAÇANTS : UN BANC À 113 M€

Manuel Neuer (Schalke 04 au Bayern Munich) : 25 M€
Le remplaçant de Kahn est enfin là. Joie en Bavière.

Gael Clichy (Arsenal à Manchester City) : 7M€
Un an après avoir recruté Kolarov pour 20 M€, City s’est senti obligé de recruter un autre arrière gauche, comme ça, pour rigoler. Résultat : le français est sur le banc. Choix de carrière…

Taye Taiwo (Marseille au Milan AC) : gratuit
Si Mexès colle parfaitement à la tradition milanaise, le gadjo Taiwo jure complètement dans le club lombard. Mais juste pour l’entendre parler italien, ce transfert valait le coup.

Arturo Vidal (Leverkusen à Juventus) : 10,5 M€
Le très bon coup de la Juve. Le chilien un est milieu récupérateur-relayeur-passeur parfait pour l’Italie. Associé à Pirlo, ça aura plus de gueule que le chien fou Felipe Melo.

Ashley Young (Aston Villa à Manchester United) : 18,5 M€
L’ancien Villain est déjà comme un poisson dans l’eau chez les Red Devils, pour preuve ses deux lucarnes contre Arsenal. Il n’y a en revanche que Marcel Desailly, spécialiste du foot anglais (sic), pour s’en étonner et vanter le flaire incroyable de Sir Alex pour ce joueur. Pour rappel, Young compte déjà plus de 250 matchs en Premier League et 15 sélections avec l’Angleterre…

Park Chu-Young (Monaco à Arsenal) : 12 M€
Le transfert le plus politique de ce mercato. Suite à son départ précipité vers l’Angleterre, un sondage Ifop pour “Guy Truite décrypte le foot” révèle un net regain des intentions de vote FN dans le Nord-Pas-de-Calais. Raison invoquée : les chinois, c’est vraiment des fourbes.

Falcao (Porto à Atletico Madrid) : 40 M€
Aguëro parti ambiancer Manchester, l’Atletico n’a pas tardé à réinvestir les millions gagnés dans le buteur colombien de Porto. Et encore un joli coup pour le président Pinto Da Costa, décidément le meilleur négociateur au monde, qui l’avait acheté deux ans plus tôt pour seulement 5,5 M€ (soit 3 fois moins que Gignac).

ENTRAINEUR

André Villas-Boa (Porto à Chelsea) : 15 M€
Porto est passé maître dans l’art de vendre ses joueurs au prix fort. Nouveauté 2011 chez les portugais : les entraîneurs. Le Special Two a donc explosé les compteurs avec 15 M€ pour rallier Londres et son crew de joueurs plus âgés que lui.

SIR GUY

Retrouvez « Guy Truite décrypte le foot » sur Facebook et Twitter !

Articles sur le même thème :

Le onze type de la moustache

Le onze type de la Bible

Le onze type de la mort

Le onze type aux deux prénoms

Le onze type des voix de merde

Le onze type du IIIème Reich

Publicités

18 réflexions au sujet de « Le onze type du mercato d’été 2011 »

  1. Ping : Le onze type de la rentrée scolaire | Guy Truite

  2. Ping : TRUITES D’OR 2011 : votez pour le Requin d’Or | Guy Truite

  3. Ping : TRUITES D’OR 2011 : votez pour le Goujon d’Or | Guy Truite

  4. Ping : Fin d’année, ça sent le sapin ! | Guy Truite

  5. Ping : Spécial mercato, les intox de Guy Truite | Guy Truite

  6. Ping : Le Fair-Play financier selon Guy Truite | Guy Truite

  7. Ping : France-Angleterre : deux visions de la CAN | Guy Truite

  8. Ping : Le Top 20 du mercato d’hiver 2012 (cette blague) | Guy Truite

  9. Ping : Votez pour le futur entraîneur de Chelsea | Guy Truite

  10. Ping : Top 10 des pires transferts de plus de 30 millions d’euros | Guy Truite

  11. Ping : Milan AC – FC Barcelone : ils ont porté les deux maillots | Guy Truite

  12. Ping : TOP 10 : Transferts Premier League 2012-2013 | Guy Truite

  13. Ping : 10 bonnes raisons de suivre le foot aux JO de Londres 2012 | Guy Truite

  14. Ping : Spécial mercato, les intox de Guy Truite | Guy Truite

  15. Ping : Fin d’année, ça sent le sapin ! | Guy Truite

  16. Ping : Bilan du mercato 2012 en Premier League | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s