L’OM leader : Bravo et merci Papa !!

On l’attendait depuis dimanche soir, c’est chose faite. L’OM retrouve la tête de la Ligain !! Malgré l’ampleur du score, et même si ce fut moins flagrant que d’habitude, cette rencontre a encore été stressante et compliquée. Néanmoins, en plus d’être solides et réalistes, les olympiens se sont avérés être chanceux : des pénaltys oubliés (main de Fanni en première et faute de Mandanda en seconde période), un autre manqué par Bamogo et un tir sur la barre d’Hellebuyck. Cette chance c’est sans aucun doute celle qu’il faudra pour être champion mais il reste encore 6 rencontres et l’avance marseillaise est encore trop faible pour que l’on puisse tirer beaucoup d’enseignements, si ce n’est que l’OM est leader depuis hier soir et qu’il le doit en grande partie à un homme : Abedi Pelé.

Une première mi-temps poussive

Comme il y a 10 jours à Montpellier, les marseillais ont eu toutes les peines du monde à trouver la bonne carburation en première période. La volonté semblait être là mais les bleus et blanc manquaient indéniablement de solutions. Cheyrou paraissait bien seul au milieu et Valbuena perdu sur le front de l’attaque. Gignac a provoqué et tenté sur son côté gauche mais le seul qui donnait l’impression d’être en jambe reste bien évidemment André Ayew. En plus de ça, il a fait preuve d’opportunisme à la demi-heure de jeu en profitant d’une énorme bévue d’Ospina suite à un corner de Valbuena pour ouvrir le score. Mais le scénario vécu face à Toulouse allait se répéter. Alors que les olympiens pensaient avoir fait le plus dur ils se firent surprendre juste avant la mi-temps par Traoré.

Le coaching gagnant de Dédé

A la reprise les olympiens eurent du mal à relancer la machine. Il a fallu attendre 10 minutes pour voir Gignac se procurer une occasion. Comme à son habitude, positionné à gauche, il repique dans l’axe et décoche une frappe à ras de terre qui passe peu à côté du but azuréen. C’est au moment où j’étais persuadé que Dédé pouvait aller nous marquer le deuxième but que D.D décida de le faire sortir au profit de Jordan Ayew. Je fus assez surpris et j’ai tout de suite pensé que Deschamps avait fait une connerie. Puis je me suis dit que si jamais ce coaching payait, j’applaudirais…Et bien je n’ai pas attendu longtemps pour le faire !! Il n’a fallu que cinq petites minutes au petit Jordan pour délivrer une passe décisive à André. On assista alors à une démonstration des frères Ayew. Au final, premier triplé en Ligue 1 pour André et premier but au Vél’ pour Jordan. Au coup de sifflet final, je ne pouvais m’empêcher de penser à Abedi, leur père, un des plus grands joueurs de l’histoire du club qui voit depuis le début de la saison André porter l’équipe à bout de bras et qui enfin vu son fils Jordan vraiment briller sous le maillot Blanc. Il doit être fier…

La rentrée de Jordan est véritablement une bonne nouvelle. Il sera incontestablement boosté par sa rentrée pour les échéances à venir. Il est désormais un joker de luxe et pourquoi pas un titulaire face à Auxerre car Rémy doit encore purger un match de suspension.

En marge du festival Ayew, mention spéciale à Rod Fanni qui sur son couloir droit a offert 2 passes décisives. De même pour Steve Mandanda qui nous a évité 10 dernières minutes compliquées en stoppant un pénalty de Bamogo alors que le score était de 3-1. Côté Niçois, j’ai apprécie voir ce bon vieux Rénato inscrire un pion d’une tête rageuse à la dernière minute, comme il l’avait fait face à l’OL…Pour voir le résumé du match, allez ici.

On y verra un peu plus clair après Gerland

Première mission accomplie !! L’OM est leader du championnat. La marge de manœuvre est encore trop faible pour affirmer que les olympiens seront champions. Samedi, Lille reçoit Arles et va sauf cataclysme l’emporter. Après Lyon pourrait encore venir se mêler à la lutte. L’OM doit gagner dimanche face à Auxerre pour garder au minimum 5 points d’avance sur les gones avant de se déplacer à Gerland. Ensuite s’il ne perd pas à Gerland et que Lille stagne, ça commencera à sentir bon. En effet, Lille doit encore jouer Paris et Rennes qui luttent pour l’Europe. Quant aux Lyonnais, ce sera compliqué pour eux de combler un écart de 5 unités en 4 rencontres. En tous cas, savourons quelques heures ce qui nous arrive et prenons les matches les uns après les autres…Putain quelle conclusion originale, je suis au top de ma forme !!!

Guy Truite.

Advertisements

2 réflexions au sujet de « L’OM leader : Bravo et merci Papa !! »

  1. Ping : Bilan OM novembre 2011 : on a évité de peu la crise de novembre… | Guy Truite

  2. Ping : Le 11 type “C’est pas moi, c’est mon frère” | Guy Truite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s